Les causes, les signes précurseurs et les mesures préventives d’une hypertension artérielle – Recettes en Famille

Les causes, les signes précurseurs et les mesures préventives d’une hypertension artérielle

by Emma

De manière générale, l’hypertension est le premier facteur de risque d’un Accident Vasculaire Cérébral ou encore d’autres troubles cardiovasculaires. Cette condition touche une grande partie de la population adulte en France. Il s’agit en réalité, d’une maladie se caractérisant par une augmentation de la pression artérielle. Ce phénomène est un danger imminent à la santé cardiaque et artérielle. Par ailleurs, l’OMS le classifie de maladie sournoise et elle peut être asymptomatique. Toutefois, il existe des alertes transmises par le corps si le corps souffre d’une hypertension artérielle. Alors, repérez les signes annonciateurs de cette pathologie, les facteurs de risque ainsi que les préventions nécessaires.

Quand on parle d’hypertension, on se base sur une tension artérielle supérieure ou égale à 140/90 mmHg. Ce qui veut dire que la pression du sang contre les parois des artères est élevée, obligeant le cœur a pomper davantage pour maintenir la transport di sang vers toutes les parties du corps. Cependant, ses symptômes peuvent être difficiles à découvrir parce que dans la plupart des cas, cette hausse de tension artérielle passe inaperçue. Pour pouvoir la détecter, il est donc primordial d’être attentif à certains signes annonciateurs.

Les symptômes d’une hypertension artérielle

L’Organisation Mondiale de la Santé met en exergue les symptômes pouvant se manifester chez les patients hypertendus. Mais il arrive de développer cette maladie sans le moindre signe extériorisé par le corps. Parmi les signes annonciateurs de la maladie, l’Inserm compte :

  • Les céphalées éminentes au moment du réveil matinal, accompagnées de fatigue exacerbée
  • Des migraines sans laisse
  • Des complications de vision
  • Des étourdissements
  • Des effusions nasales
  • De la transpiration sans réaliser aucun effort physique
  • Des palpitations.

Quels sont les facteurs à risque d’une hypertension artérielle ?

En 2018, l’Inserm a élaboré dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire que l’hypertension atteigne près de 65% de la population française au-delà de 65 ans. Les jeunes ne sont pas non plus indemnes car environ 10% des jeunes âgé de 18 à 34 ans seraient tout de même concernés. Le risque de rencontrer une hypertension artérielle repose alors sur l’avancé de l’âge. Il existe néanmoins des facteurs de risque pouvant favoriser son apparition.

D’un côté, certains des facteurs sont inévitables, notamment la prise d’âge, du fait que les artères deviennent plus raides. Les antécédents familiaux sont aussi pointés du doigt, mais aussi les catégories socio-économiques démunies, la naissance prématurée, d’apnée du sommeil et la maladie rénale chronique.

De l’autre côté, d’autres facteurs de risque peuvent être évités. Ils sont essentiellement, relatifs au mode de vie, à l’hygiène de vie et des éléments qui peuvent êtres paramétrés. On compte parmi eux, la consommation excessive de sel, le tabagisme, l’alcoolisme, le surpoids ou l’adiposité mais encore une alimentation déséquilibrée.

Pour 1 cas sur 10, l’hypertension peut être liée à certaines pathologies, notamment : les troubles rénales, complications vasculaires, endocriniennes ou problèmes au niveau des glandes surrénales. En outre, l’hypertension artérielle peut aussi être généré par des médicaments à base de ciclosporine, d’érythropoïétine ou encore à base d’estrogènes.

Dans des cas singuliers, l’hypertension artérielle découle de la génétique, ce qui implique le cas d’hypertension hyperkaliémique familiale aussi baptisé : syndrome de Gordon. C’est une pathologie rarissime se manifestant par une anomalie congénitale multiple.

Les mesures préventives d’une hypertension artérielle

  • Suivre un régime minceur pour les sujets en adiposité
  • L’Organisation Mondiale de la Santé préconise de consommer du sel à raison de 5 gramme par jour, une mesure posée pour limiter au maximum sa consommation
  • Réaliser des exercices physiques réguliers en fonction de sa santé
  • Evitez l’alcool
  • Evitez les gras venant des animaux
  • Privilégiez la consommation de fruits et légumes
  • Evitez le tabac

La consultation d’un médecin est à prôner afin d’attester la présence d’une hypertension artérielle ou non.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend