Les 7 symptômes d’une carence en Oméga-3 et les aliments riches en Oméga-3 – Recettes en Famille

Les 7 symptômes d’une carence en Oméga-3 et les aliments riches en Oméga-3

by Emma

La capitale santé repose sur les aliments ingurgités, raison pour laquelle il est indispensable de suivre une alimentation équilibrée et saine. Les aliments consommés tous les jours apportent les nutriments essentiels pour que le corps fonctionne correctement. En sus, ils éliminent les radicaux libres ainsi que les agents pathogènes qui côtoient le corps. Pour bénéficier pleinement des nutriments apportés par les aliments, les nutritionnistes préconisent une alimentation équilibrée et variée. Leur conseil avisé contribue à ressourcer le corps en nutriments nécessaires à l’organisme. Mais la plupart des temps, on omet un certain élément essentiel à notre corps, il s’agit de l’oméga 3, des acides gras importants. Ainsi, afin de connaître la suffisance ou non en oméga 3, découvrez des symptômes de manque dans cet article relayé par Doctissimo.

Puisque le corps ne peut pas produire des oméga 3, ces acides gras doivent être imprégnés à l’aide des aliments consommés. Dans ce cas, il serait judicieux d’organiser au mieux son alimentation pour recevoir les matières grasses nécessaires au corps. Selon l’Anses, les acides gras baptisé oméga 3 contribuent à promouvoir le fonctionnement du cerveau et le fonctionnement cardiovasculaire.

Comment révéler une carence en oméga 3?

Faisant partie des oméga 3, l’acide alpha linolénique ou ALA est essentiel au corps pourvue qu’il ne peut pas en créer de manière autonome. Autant consommer des aliments qui en contiennent pour combler le besoin. Cela réalisé, l’acide eicosapentaénoïque ou EPA et l’acide docosahexaénoïque ou DHA sont prêts à être synthétisés. Découvrez sans tarder comment savoir une carence en oméga 3 ?

  1. Un gain de poids prompt

Le nombre de personnes en surpoids ne cette d’accroître ces derniers temps. Les experts observent tout de même que les gens ingurgitent davantage des aliments riches en oméga 6 que des nourritures renfermant des oméga 3 mais, il existe quand même d’autres éléments qui promeuvent le surpoids. Selon une recherche scientifique, une alimentation riche en oméga 3 avec des activités physiques incitent à réduire l’indice pondéral.

  1. Des troubles visuels

Selon le rapport de l’OMS, la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA constitue le premier facteur de défaillance de la vue dans les pays avancés. Les personnes endurant cette condition subissent des dommages de la rétine maculaire et leur vision centrale se voit altérée. Un manque en oméga 3 fait que l’acuité visuelle se déstabilise. L’acide docosahexaénoïque ou DHA fait effectivement, partie des oméga 3 qui protègent les cellules rétiniennes. C’est pourquoi des experts mettent en exergue la responsabilité des oméga 3 à devancer la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

  1. Un excès de lipides dans le sang

Les causes principales des pathologies cardiovasculaires sont de deux, dont le taux élevé de cholestérol LDL et des triglycérides. Ainsi, des recherches attestent que les acides gras oméga 3 seraient à même à promouvoir la sécrétion de bon cholestérol en réduisant le taux de triglycérides dans l’organisme.

  1. Une peau desséchée

La sécheresse cutanée peut indiquer une carence en oméga 3, entre autre les acides gras comme l’oméga 6. En cause, ce dernier contribue à hydrater de manière adaptée, la peau. Selon la science ces deux matières grasses sont essentielles au fonctionnement du corps, autant consommer des aliments en ces éléments.

  1. Des fatigues permanentes

Il est fort probable que les fatigues constantes soient relatives à un manque en oméga 3 dans le corps. Afin de remédier à cela, il est crucial de surveiller les apports en ces acides gras nécessaires au corps. Selon le résultat d’une recherche, un taux élevé en nutriments anti-inflammatoires à l’instar des Oméga 3 contribue à réduire la fréquence ainsi que l’intensité de la fatigue chez les patients.

  1. Sauts d’humeur associés ou non à un état dépressif

Selon la conclusion d’une série d’études de l’Inserm, les troubles d’humeur susceptibles de projeter une dépression peut résulter d’une carence en oméga 3. Suite à une expérience in-vitro, le résultat conclut qu’une carence en oméga 3 peut compromettre la diffusion nerveuse, notamment celle qui se déroule dans le système cannabinoïde. De là naissent les troubles d’humeur suivis des signes de dépression.

  1. Des troubles de sommeil

Selon une recherche entamée par les chercheurs de l’Université d’Oxford, une carence en oméga 3 est à l’origine des complications à s’endormir. « Diverses substances fabriquées dans le corps à partir d’acides gras oméga 3 et oméga 6 sont connues depuis longtemps pour jouer un rôle clé dans sa régulation », selon l’initiateur de la recherche, Paul Montgomery. De ce fait, si le corps n’acquiert pas assez de nourritures riches en oméga 3, le sujet pourrait avoir une qualité de sommeil dégénérée.

Quels sont les aliments riches en Oméga 3 afin de pallier à la carence ?

  • Du maquereau
  • Du hareng
  • Des noix
  • Du saumon
  • Du soja
  • Des huîtres
  • Des œufs
  • Les choux de Bruxelles
  • Les sardines
  • Des gains de lin
  • Les épinards
  • Des grains de chia.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend