Les 13 avantages du yoga prouvés scientifiquement ! – Recettes en Famille

Les 13 avantages du yoga prouvés scientifiquement !

by Emma

Dans le monde contemporain, la population mondiale est sujette à des objectifs professionnels, sociaux et personnels de plus en plus éminents. Raison pour laquelle il n’est pas rare qu’une atmosphère anxiogène survienne. Le stress est alors qualifié comme étant une maladie du siècle à cause de cette dynamique mutable. Par conséquent, les gens se précipitent de se relaxer afin de se détacher de ce rythme nuisible, à terme. Avez-vous pensé au yoga ? En fait, cette pratique est utile selon la science en raison de son agissement envers le corps en entier. Découvrez dans cet écrit, les 13 avantages du yoga prouvés scientifiquement !

Un allié anti stress

Si vous souhaitez vous délier de la routine stressante, pensez à pratiquer du yoga… C’est un moyen idéal de se procurer une détente et une rémission. Une recherche prouve la liaison étroite entre la baisse remarquable du taux de cortisol et la pratique du yoga. A savoir que le cortisol est une hormone qui favorise le stress chez une personne.

Elimine les anxiétés

Admettons qu’on a déjà expérimenté un trouble anxieux et c’est loin d’être agréable. Sachez que les sports et les activités apaisantes sont utiles pour vous débarrasser de cette sensation acérée.  Et pour cause, la pratique fait travailler les muscles tout en octroyant de l’apaisement à l’esprit.

Lors d’une étude menée sur 4 femmes atteintes de stress post-traumatique, les experts ont prescrit du yoga afin de baisser les effets néfastes. Puisque ce symptôme influe sur le corps et la fonction cérébrale et l’énergie du corps, le sujet succombe à un trouble chronique. Et après avoir misé sur le yoga, ces participantes se trouvent dans un état plus amélioré.

Une pratique anti inflammatoire

Saviez-vous que le yoga est capable d’atténuer les inflammations du corps ? A terme, le stress oxydatif et les inflammations peuvent engendrer différentes maladies raison pour laquelle il est primordial d’y remédier.  Une recherche prouve que les personnes pratiquant du yoga auraient moins d’effets inflammatoires sur le corps que celles qui ne les font pas.

Favorise la santé cardiaque

En France, les troubles maladies cardiovasculaires détiennent le rang primordial de la cause de décès. D’après une recherche, pratiquer le yoga après l’âge de 40 contribuerait à préserver la santé cardiovasculaire. Les personnes âgées qui pratiquent du yoga ont effectivement une tension artérielle plus flegmatique que celles qui ne le font pas.

D’ailleurs, une autre étude atteste que le yoga aurait une contribution à réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

Les pathologies cardiaques peuvent résulter de l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie et grâce au yoga, les symptômes de ces troubles peuvent être prévenus.

Procure une qualité de vie plus améliorée

Les praticiens du yoga savent bien les apports bénéfiques du yoga dans leur vie quotidienne. Malheureusement, à cause de la routine de tous les jours, on ne se montre pas attentif au besoin de notre corps. Pour y remédier, pratiquez du yoga. Ce dernier aide à se concentrer au moment présent et favorise une meilleure qualité de vie à en croire à une étude scientifique.

Prévient la dépression

Selon la science, le niveau de cortisol serait lié à la dépression. Lorsqu’une personne est sujette à une anxiété chronique, elle est au risque de tomber dans le gouffre d’une dépression.

Grâce à une expérience à laquelle des personnes dépendantes de l’alcool ont participé, leur taux de cortisol diminuait après avoir pratiqué le Sudarshan Kriya, similaire au yoga. De plus, les symptômes de dépression ont pu être réduits.

Selon l’idée unanime des chercheurs, le yoga réduirait le stress et les troubles dépressifs de manière considérable.

Apaise les douleurs chroniques

La qualité de vie se voit altérée lorsqu’une personne expérimente des douleurs chroniques. Parmi eux, les maux infligés à cause des maladies des articulations comme l’arthrose ou encore la polyarthrite rhumatoïde. Une recherche scientifique prouve néanmoins que la pratique du yoga est nécessaire pour apaiser les afflictions relatives à l’arthrose du genou. 

Permet d’améliorer la qualité du sommeil

En cas de manque de sommeil ou de qualité altérée de sommeil, la santé corporelle ou même psychologique en pâtit. A terme, cette altération du sommeil finit par engendrer des séquelles au détriment de votre santé. Rappelons qu’il faut 7 heures de sommeil réparateur au minimum. Un manque de sommeil peut engendrer un surpoids, une maladie diabétique et une vulnérabilité immunitaire. Mais le yoga est une meilleure option qui consiste à y pallier à en croire à la science, il peut favoriser votre sommeil réparateur.

Octroie de l’équilibre

Gardez à l’esprit que le yoga est une activité physique qui améliore la souplesse, l’équilibre et l’agilité. Selon des études scientifiques, le yoga permettrait d’être plus flexibles et d’avoir plus d’aplomb.

Améliore la respiration

La pratique du yoga est accompagnée de mode de respiration contrôlé dans le sens de l’améliorer. Selon une recherche scientifique menée sur des étudiants durant 15 semaines, le yoga peut améliorer le fonctionnement des poumons. En outre, une autre étude précise que cette technique permet de réprimer les affections respiratoires notamment l’asthme.

Apaise les migraines

Si les maux de tête se réitèrent sans cesse, ils peuvent être handicapants. Le premier réflexe est de prendre des comprimés lorsqu’un mal de tête survient. Mais sachez que le yoga est beaucoup plus efficient pour éliminer les symptômes de migraines. Après avoir testé le yoga sur 72 personnes qui endurent des migraines, l’intensité des maux se voient atténuée.

Aide à adopter des meilleures habitudes alimentaires

De manière générale, les pratiquants du yoga ont un corps bien sculpté. La raison ? Cette pratique permet de regagner ses sensations avec le corps. En outre, une étude scientifique atteste que l’alimentation en pleine conscience contribue à délester des kilos.

La raison ? Ce mode de nutrition serait un facteur qui permet d’être à l’écoute des besoins de son corps, notamment l’appétence et la faim. Selon une autre recherche, le yoga est efficace pour éliminer les troubles alimentaires dont l’hyperphagie ou l’insatiabilité déréglée. Puisque le yoga permettrait de recentrer ses besoins, il évite les voracités alimentaires.

Booste l’énergie

Les effets du yoga ne se limitent pas dans le cadre spirituel, mais il permet également de donner plus de tonus au muscle et d’éliminer les graisses excessives. Une recherche  démontre que le yoga favorise l’endurance et renforce la masse musculaire.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend