Le yaourt est-il consommable lorsque sa date de péremption est dépassée ? – Recettes en Famille

Le yaourt est-il consommable lorsque sa date de péremption est dépassée ?

by Emma

Plusieurs d’entre nous se demandent si nous pouvons encore manger le yaourt après la date limite. Le principe est de connaitre les éventuels risques de ce geste pour la santé afin de prendre la bonne décision, comme l’indique Women’s Health Mag.

Prisé depuis des années et partout dans le monde, le yaourt est regorgé de protéines, calcium et probiotiques, ce qui fait de lui un aliment sain et nutritif. Cependant, des fois, nous oublions ce petit pot dans le frigo et quelque fois, sa date de péremption se trouve déjà dépassée. Conséquence ? Nous hésitons entre manger ou le jeter à la poubelle.

Le yaourt périmé est-il consommable ?

Lors de son interview avec  les confrères de Women’s Health Mag, le Dr Benjamin Chapman, professeur à la North Carolina State University et spécialiste en sécurité alimentaire relate que « techniquement » parlant, la date inscrite sur les emballages de yaourt n’est pas une date de péremption mais plutôt une « date limite » établie par le fournisseur. Puis d’ajouter, « Cela se résume en grande partie à des problèmes de qualité et non de sécurité… la date précisée sur l’emballage vous fait simplement savoir quand la société de yaourt pense que le produit aura le meilleur goût ».

Sur le site de l’association 60 millions de consommateurs, un article paru en 2017 tire conclusion des analyses jusqu’à 3 semaines suivant la date limite de consommation inscrite. Comme le relaye Midi Libre, quelle que soit la nature des yaourts, ils gardent théoriquement leur qualité d’origine 3 semaines après la date limite de consommation (DLC). Dans le cas où le yaourt devient acide, avec une légère transformation du pH durant la recherche, cela est presque inaperçu. Tous les produits seraient dépourvus de souche pathogène, à en croire à la présente recherche.

Par ailleurs, 60 millions de consommateurs affirme dans ce contexte que ce sont des conditions qui ne s’appliquent pas aux desserts lactés, dont les crèmes au chocolat, les mousses, et bien d’autres. Le Dr Chapman rejoint cet avis en relatant que ce n’est pas le cas de yaourt avec des fruits dans le pot. Il préconise alors de se référer à la date limite affichée, à savoir que ces ingrédients peuvent favoriser la formation de levures et de moisissures. Un yaourt déjà déballé ne dure qu’une semaine suivant la date limite de consommation. « Cela est particulièrement vrai si vous replongez une cuillère déjà léchée dans le pot car les micro-organismes dans l’air et les bactéries dans votre bouche peuvent faire tourner le yaourt plus rapidement » peut-on lire dans ses affirmations.

Comment connaitre la date de péremption d’un yaourt ?

Keri Gans, nutritionniste et auteure de The Small Change Diet démêle les vrais du faux sur ce sujet. Cette experte préconise que la moindre odeur inhabituelle ou le goût âcre implique que le yaourt n’est plus mangeable. Cet avis est soutenu par le spécialiste en sécurité alimentaire en affirmant que : « S’il y a une très mauvaise odeur, des choses auxquelles vous ne vous attendez pas sont en train de se développer à l’intérieur ». Dans ce sens, il conseillé de repérer une couche épaisse de liquide au dessus du yaourt. C’est un signe que le yaourt est déjà mauvais. D’ailleurs, il existe d’autres procédés qui permettent de connaitre si un aliment est périmé ou non.

Une astuce de conservation de yaourt

Afin de garder la fraîcheur du yaourt, mettez-le dans un frigo mais cela implique la méthode adaptée. Gardez à l’esprit que le yaourt est regorgé de bonnes bactéries pour le microbiote qui nécessite une température de 4°C, comme le souligne la spécialiste. De manière générale, c’est la zone centrale de votre réfrigérateur, là où nous mettons les fromages durs ou les crèmes fraîches. Il est prohibé d’ouvrir votre frigo qu’au moment où vous souhaitez le consommer dans un délai bref. Selon Keri Gans, « Le yaourt peut être congelé pendant 1 ou 2 mois sans que cela n’altère son goût », conclut Keri Gans.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend