Le thym et ses multiples bienfaits pour la beauté et la santé – Recettes en Famille

Le thym et ses multiples bienfaits pour la beauté et la santé

by Emma

Le thym est une plante aromatique provenant des zones arides et rocailleuses du bassin méditerranéen. Il procure une pléthore de propriétés thérapeutiques reconnus mondialement. En préparation culinaire, en remède anti-inflammatoires, antiseptiques, le thym prouve son efficience. Il est riche en antioxydants, ce qui fait de lui un meilleur allié contre les maladies intestinales et les troubles respiratoires. A utiliser sans modération pour ses multiples avantages !

Il existe des variétés de plantes dans les jardins, y compris le thym citron. Par ailleurs, le thym commun appelé scientifiquement : Thymus vulgaris et le serpolet ou Thymus serpyllum sont deux plantes incontournables dans le cadre d’une thérapie de grand-mère. Les deux feuillages aromatiques sont d’une hauteur de 20 cm au maximum et se développent plus aisément sous le soleil et la chaleur. Ils commencent à fleurir dès le mois de juin jusqu’en mois d’août. Sachez que le serpolet forme des tapis sur des terres sèches alors que le thym vulgaire peut croître partout en sol drainé ou encore dans un pot placé sur les fenêtres. Au moment de la récolte, on coupe les jeunes tiges au ras de la souche afin de stimuler la repousse. Le moment le plus opportun pour récolter les thyms est en milieu de journée, lorsque le soleil culmine leur concentration en huile essentielle.

Comment utiliser les thyms ?

En cosmétique

Le thym se hisse dans la liste des produits cosmétiques naturels. En cause, il peut remplacer le dentifrice en raison de ses vertus antiseptiques. Pour ce faire, humecté légèrement votre brosse à dents et saupoudrez avec du poudre de thym pour vous brosser les dents. Cette utilisation est à réaliser 2 à 3 fois dans la semaine.

En bain de bouche

Si le thym est utilisé en bain de bouche ou en gargarisme, c’est grâce à sa propriété anti-inflammatoire qui atténue les affections buccopharyngée. Parmi elles les caries dentaires, l’halitose, la gingivite ou autres troubles buccodentaires. En décoction, le serpolet est tout de même opérant pour lutter contre les maux de gorge. Pour réaliser le traitement, il vous faut 5 gr de thym séché et 10 cl d’eau. Infusez ces deux ingrédients durant une dizaine de minutes, à l’aide d’une casserole. Faites passer au tamis avant de l’utiliser froid en bain de bouche.

Une autre alternative de bain de bouche est d’utiliser du bicarbonate de soude afin d’éviter la plaque dentaire.

En soin capillaire

Avec quelques tiges entières de thym vous pouvez avoir une lotion tonifiant imbattable ! Pour cela, faites bouillir avec de l’eau et rincez les cheveux avec, après le lavage à votre shampoing habituel.

En thérapies naturelles

Grâce à ses propriétés antiseptiques, antispasmodiques et antitussives, le thym s’avère opérant contre le mal de gorge et contre la toux, rhume, sinusite, rhinite, bronchite ou encore d’autres troubles relatifs à la respiration et la sphère ORL.

En cas de bronchite, il est conseillé d’inhaler une infusion de thym bien chaude dans un bol. C’est une meilleure astuce pour désencombrer les bronches.

Pour stimuler la fonction du foie, préparez de la tisane de thym et le tour est joué !

Afin de bénéficier d’un effet détox de taille, consommez deux ou trois tasses d’une infusion de thym vulgaire ou de serpolet au long de votre journée. L’ingestion de cette plante précieuse permet d’évacuer les toxines du corps en plus de lutter contre les radicaux libres. Pour ce faire, mettez 30 gr de thym dans un litre d’eau et versez une cuillerée de miel pour atténuer le goût.

Le thym a plus d’un tour dans on besace. C’est une plante thérapeutique gorgée de vertus toniques tout en stimulant le système nerveux. Lorsque vous buvez une infusion après chaque repas, cela éviter de récupérer et de vous préparer pour le travail. En plus, cette habitude contribuerait à vous garder éveillé durant la digestion. Une dose de 50 g, l’équivalent de 3 cuillères à soupe, est conseillée pour un litre d’eau.

Grâce à son effet antispasmodique, le thym est un condiment tout indiqué afin de favoriser la digestion et de traiter les troubles d’estomac, comme les gaz, les diarrhées, les ballonnements ou encore les crampes. Commencez par préparer une infusion de thym dans de l’eau frémissante, pendant quelques minutes. Par ailleurs, tirez profit des phénols que renferme le thym. Ce sont des molécules antioxydantes qui gorgent d’une panoplie de propriétés. Plusieurs autres herbes et épices contribue également à optimiser la santé.

Les étapes de séchage de thym

Après avoir cueilli quelques branches de thym, attachez les tiges afin d’obtenir un bouquet. Par la suite, séchez les tiges en les accrochant tête en bas. Un autre  procédé est de les étaler sur des papiers journaux et de les mettre dans un lieu sombre et chaud durant une à deux semaines. Lorsque les feuilles sont séchées, elles sont prêtes à l’usage, par exemple en tisanes et ou bien en infusions.

Quels sont les principes actifs du thym ?

Les vertus du thym sont attribuées à ses plusieurs composants. Dans l’huile essentielle de thym prisée pour dans le cadre d’une phytothérapie, on constate le linalol, gorgé d’effet vermifuge, antifongique et antibactérien de taille pour lutter contre les candidoses et plusieurs types d’infections. En plus, ce composé actif stimule la défense naturelle. Le thymol est doté de propriétés anti-infectieuses et antiparasitaires. Quant au géraniol, c’est un composé neurotonique, stimulant et à la fois antiviral.

Ce n’est pas tout, le thym renferme des flavonoïdes, notamment le lutéolol, l’apigénol, etc. Ce végétal est tout de même une mine de vitamine C. Lorsqu’il est séché, le thym constitue une source naturelle de manganèse, de calcium mais encore de vitamine K, un élément primordial pour contrôler la coagulation sanguine.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend