Le retour de la fièvre scarlatine : chaque parent doit faire attention aux symptômes suivants :

Quand vos enfants contractent une maladie, vous êtes souvent pris de panique et vous tentez tout afin de trouver la solution idéale pour les soigner, de manière rapide. Lorsqu’ils attrapent la fièvre écarlate, qui est essentiellement caractérisée par une éruption cutanée, le mal de gorge et la démangeaison, il est indispensable d’être vigilants aux symptômes afin d’éviter de se tromper de diagnostic.

Depuis l’année 2015, cette maladie est devenue plus courante étant donné qu’il y avait une importante augmentation des cas de scarlatines, entraînée par une nouvelle souche assez agressive. Fort heureusement, un long chemin a été parcouru depuis ce temps où ce problème de santé était fatal et la médecine a pu développer des moyens de traiter aussi bien l’infection que ses symptômes.

Comment attraper la fièvre scarlatine ?

Les bactéries appelées Streptococcus sécrètent une toxine pouvant infecter les enfants. Ceux qui sont sensibles à cette bactérie vont alors contracter la fièvre écarlate. De ce fait, ils peuvent développer une éruption identique à un coup de soleil sur la peau, notamment sur le cou, le dos, la poitrine et le visage, mais la zone qui se trouve autour de la bouche ne change pas.

Six jours après la contraction, la peau commence alors à se détacher. Ce changement s’accompagne également d’éruption cutanée de couleur rouge, d’un visage rougissant, de l’irritation de la gorge, de démangeaisons, d’une fièvre de 38,3°, de glandes du cou qui se gonflent et d’une douleur abdominale.

La fièvre de scarlatine est contagieuse. De ce fait, il faut que vous limitiez le contact de vos enfants avec les autres. Séparez également leurs couverts et leurs accessoires de toilettes, notamment leurs brosses à dents, de ceux du reste de la famille afin de limiter la propagation de l’infection. En plus de cela, si votre enfant est contaminé, il ne devrait pas sortir jusqu’à ce qu’il soit bien guéri. Pour informations, son traitement nécessite environ une dizaine de jours bien que l’état de votre enfant puisse être amélioré plus tôt que cela. Cependant, il est tout de même indispensable de poursuivre le traitement jusqu’à la fin. Attendez également 24 heures après la disparition de tous les symptômes avant de le renvoyer à l’école.

Voir aussi:  20 aliments qui nettoient naturellement vos artères et vous protègent contre les crises cardiaques

Il est primordial d’aborder les bactéries parce que si vous les laissez sans surveillance, elles peuvent entraîner des problèmes cardiaques, rénaux, etc.

Si votre enfant présente les symptômes de la fièvre scarlatine, voici ce que vous devez impérativement faire :

En présentant un malaise grave, il se peut que votre enfant soit à la recherche d’un soulagement. Pour cela, il y a certains remèdes naturels à essayer avant de lui donner des antibiotiques et des analgésiques dangereux :

     #1- Vinaigre de cidre de pomme :

Ce produit naturel a de nombreuses vertus pour la santé, notamment son pouvoir de guérir le mal de gorge grâce au réchauffement et son association avec du poivre de cayenne. Pour informations, le VCP contient de l’acide acétique. Ce composant a en effet la capacité de traiter les infections chez les personnes brûlées. Il vous est alors conseillé de mettre du vinaigre de cidre de pomme sur un chiffon de coton et de l’appliquer sur l’éruption de fièvre écarlate. Cela permet de réduire ses effets.

     #2- Infusion au miel :

Pour cela, vous avez besoin de miel cru, de la menthe et des feuilles de framboise, que vous allez ajouter à de l’eau chaude. Prenez ce remède environ deux à trois fois par jour afin d’atténuer les maux de gorge.

     #3- Humidificateurs :

Les humidificateurs et la vapeur d’eau sont des remèdes efficaces pour la protection de votre enfant de l’air sec, qui peut provoquer des toux irritantes pour leur gorge. Vous pouvez ajouter des huiles essentielles. Cela permet alors de réduire l’inflammation dans leur gorge.

     #4- Huile de lavande :

Voir aussi:  Voici des remèdes naturels pour traiter votre sinusite

Cet ingrédient est essentiellement bon pour de nombreuses choses. En utilisant son pouvoir linalool, l’huile de lavande réduit les symptômes de la fièvre écarlate tout en hydratant les démangeaisons et l’éruption sèche. Pour appliquer l’huile de lavande, il vous est conseillé d’ajouter 2% d’huile de porteur comme l’huile d’amande ou d’olive afin de traiter l’éruption cutanée.

Voici également d’autres précautions que vous devez prendre :

Pour la suite, voir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

To Top

Send this to a friend