Le père a fini par retrouver sa fille après une adoption sans son autorisation – Recettes en Famille

Le père a fini par retrouver sa fille après une adoption sans son autorisation

by Emma

Sans l’accord paternel, une fille a été envoyé par la petite amie de son père pour se faire adopter par une autre personne. Attristé par les évènements, il ne se laisse pas découragé et fait tout pour récupérer sa fille et après une lutte juridique qui a duré un an, le père récupère finalement sa fille bien aimé.

Voir son enfant se faire arracher de ses bras est un vrai cauchemar pour un parent. C’est ce qui est arrivé à Christopher Emanuel, un père de famille qui a perdu sa fille Skyler due à une adoption qui a été fait sans son accord. C’est la petite amie du père qui a envoyé l’enfant se faire adopter. Fox News nous donne plus de détails.

« J’étais un homme perdu, meurtri et confus »

« J’ai toujours dit que je voulais être un bon père », dit Christopher Emanuel de manière sincère. Mais cela a failli tourner au vinaigre lorsque que sa petite amie et la mère de l’enfant l’a mise sous adoption sans son accord. Les espoirs de devenir un bon père pour sa fille a failli s’évaporer à cause de cette décision.

Les failles du système d’adoption aux Etats Unis

Quand un enfant est né alors que les parents ne sont pas mariés, le père biologique peut entrer dans le registre de la paternité responsable. Christopher est entré dans ce registre l’année 2014 et a inscrit sa petite amie comme mère de l’enfant. Donc, les services sociaux et le procureur se doivent d’avoir son autorisation avant de la mettre sous adoption. Mais quand l’enfant a cependant été mise sous adoption, Christopher n’en a pas eu vent.

« Elle n’a jamais été légalement adoptée »

Quand le père a appris la nouvelle, il tente immédiatement une contestation de cette décision, tout en restant dans le cadre de la loi, car l’adoption est selon lui illégale. Dans le dossier d’adoption de sa fille, sa présence en tant que père biologique n’a jamais été mentionnée. Une loi de l’Etat de la Caroline du Sud facilite aussi l’adoption d’un enfant qui est né avec des parents bi-radicaux. Due à cela, on ne lui a alors jamais informé de l’adoption de sa fille. On a même changé le nom de sa fille, et elle a été envoyée dans un autre Etat.

Il a tout fait pour retrouver son enfant

Le père ne baisse pas les bras. Après que ses droits en tant que père ont étés ridiculisés, il veut avoir justice et retrouver sa fille. Après une longue lutte juridique qui a duré un an, ses efforts portent enfin fruits et un juge décrète alors que Skyler soit ramené auprès de son vrai père. Après cet incident, le père crée alors l’association « Skyis The LimitFoundation », qui est une fondation ayant pour but de défendre les droits des parents.

Adoption illégale, un problème international

Ce qui est arrivé à Christopher n’est malheureusement pas un cas isolé, et cela ne se produit pas qu’aux Etats Unis. Dans les quatre coins du monde, il y a des enfants qu’on considère comme des marchandises et sont offerts à l’adoption comme si c’était un trafic. Dans le territoire Français, une groupe d’individu adopté à l’étranger ont fait une pétition envoyée à l’assemblée nationale pour qu’on ne néglige plus «  les adoptions illicites en France ». Emmanuel Hébert, un porte-parole de ce groupe raconte : « Ces histoires ne sont pas des cas isolés. Elles font partie d’un système et probablement il y a eu du laxisme. » En France, il y a un petit nombre d’enfant pouvant être adopté. Due à cela, ceux qui veulent adopter de manière illicite adoptent alors depuis les autres pays. La présidente de l’association Enfance et Famille d’adoption, Anne Royal affirme alors que les dossiers illégaux ne sont pas majoritaire, mais prouvent par contre qu’ils existent vraiment.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend