La raison exacte du départ de Jean-Pierre Pernaut de la chaine TF1 – Recettes en Famille

La raison exacte du départ de Jean-Pierre Pernaut de la chaine TF1

by Emma

Depuis l’apparition du coronavirus sur le continent Asiatique, en fin d’année 2019, la pandémie a actuellement recouvert le monde. Comme tout le monde le sait, les personnes vulnérables sont les plus frappés, même si on sait que la maladie ne fait pas de quartier sur toutes les personnes de tous âges et de toutes les nationalités. En France, Jean Pierre Pernaut est l’un de ces personnes vulnérables, avec ses antécédents médicaux. Ainsi, avec la pandémie qui sévit partout, avec un risque de croissance des contaminés dans l’Hexagone, le fameux présentateur Français voudrait-il partir de TF1 ? Les informations sur cette question sera développé sur TV Mag.

Le célèbre journaliste Français durant cette pandémie du Covid-19, dénommé Jean-Pierre Pernaut s’est vraiment démarqué pendant cette crise sanitaire mondiale. Par contre, à cause de son cancer de la prostate, il se doit d’être plus discret de peur de se faire contaminé par le virus. En effet, il y a un an et demi il a manifesté des symptômes et des conséquences de son cancer. Ainsi, il s’est mis en quarantaine dans sa maison en Picardie, et son intérim a été effectué par son collègue du journal de 13h, Jacques Legros.

 Par ailleurs, le présentateur de TF1 s’est fait installé chez lui un studio d’enregistrement pour travailler sur deux émissions, “Le 13 heures à la maison” et “Le 13 heures avec vous”. Par contre, actuellement les fans du fameux présentateur ont encore du mal à ne plus le voir sur TF1, malgré que Jacques Legros les a rassuré sur TV Mag.

Ce qui a fait le succès de ce journaliste est sa décision de couvrir les actualités sur la crise sanitaire mondiale du coronavirus. Cependant, vu son état de santé, il s’est mis lui-même en confinement chez lui. En effet, quand il a eu 68 ans, il a été déclaré positif au cancer de la prostate. A cause de cette maladie, le journaliste a préféré quitté le plateau pour effectuer à sa façon le travail d’animation sur des actualités. Ce qui a propulsé ce dernier sur le devant de la scène, est sa manière de dénoncer les chambardements de nos dirigeants ou même de la population. Comme exemple de ces incohérences qu’il a l’habitude de soulever sont : l’imprudence des Français lors de la fête de la musique ou encore lors du second tour des élections municipales.

En effet, il a annoncé à son quotidien de 13h les suivants : “Vous vous souvenez des images de la Fête de la musique où nous nous sommes étonnés que des milliers de jeunes ne prennent aucune précaution face au coronavirus, c’était frappant aussi en regardant la télévision hier soir, dans toutes les réunions politiques qui ont suivi le vote. Finis les masques, finie la distanciation, tout le monde collé-serré, plein de bisous, des danses parfois”. En sus, il n’y est pas allé de main morte pour dénoncer les décisions gouvernementales qui ne lui semblaient pas toujours pertinentes dans la gestion de l’épidémie. Grâce à son dévouement et à son franc-parler hors pair, le journaliste a connu un vif succès auprès de ses fans.

Risque de départ de la chaine TF1 ?

La croissance du nombre de malade du Covid-19 dans l’Hexagone est la cause de beaucoup de préoccupation. D’après le Monde, suivant un avis public ce lundi, le Conseil scientifique a exprimé la possibilité d’une autre croissance du nombre de personne atteinte en Automne.

Dans ce sens, le gouvernement semble se préparer à d’éventuelles mesures à mettre en place. Ainsi, les fans de Jean-Pierre Pernaut en viennent à se poser la question : risque-t-il de quitter TF1 si la situation épidémiologique venait à s’aggraver ? Certains en viennent à se demander si Jacques Legros, qui a l’habitude de remplacer le journaliste de 70 ans sur TF1, pourrait prendre définitivement sa place.

Toutefois, il semblerait que cette hypothèse ne soit pas d’actualité. “Jean-Pierre Pernaut est une star. Moi, je suis juste connu, c’est tout”, a confié son éternel remplaçant au Figaro. “C’est lui qui a imaginé ce journal et lui qui le mène de main de maître depuis trente-deux ans. Moi, j’ai pris le train en route.

Je fais mon métier avec bonheur, j’écris des livres, je me passionne pour le vin, je gère ma société et j’accompagne les gens que j’aime. J’ai 69 ans, je suis libre et pas prêt de renoncer à ma liberté”, a ajouté Jacques Legros. Jusqu’à preuve du contraire, il semblerait donc que Jean-Pierre Pernaut continuera à tenir les rênes du journal de 13 heures, bien qu’il ne se soit pas prononcé sur la question, tout en comptant sur son fidèle Joker Jacques Legros durant son absence.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend