La maman de Cameron lui transmet 10 règles à adopter pour survivre aux Etats-Unis si on nait noir – Recettes en Famille

La maman de Cameron lui transmet 10 règles à adopter pour survivre aux Etats-Unis si on nait noir

by Emma

En 2020, vers la fin du mois de mai, les Américains ont été offusqués par la mort de l’Afro-américain Georges Floyd à ses 46 ans. La raison de la mort est jugée inadmissible car cet homme a perdu la vie à cause d’un policier blanc qui lui a arrêté dans la ville de Minneapolis. À partir de ce drame, des manifestants ont fait la grève dans plusieurs Etats du pays, mais également dans l’hexagone, en Italie, en Allemagne et au Royaume-Uni. Si le cortège de peuple en colère a eu lieu, c’est pour rendre justice et rendre hommage au défunt. En sus, c’est dans le but de contredire l’abus d’autorité des policiers ainsi que le racisme qui est toujours d’actualité dans le pays de l’oncle Sam. Pour révéler au grand jour cette réalité cruelle, beaucoup de gens ont affirmé leur opinion. Selon le média Huffpost, la publication d’un jeune garçon cartonne sur la Toile. En fait, il a cité des règles pour revenir à la maison en vie, seulement parce qu’il est né noir.

Depuis la mort de Georges Floyd, des meutes de manifestants ont manifesté leur colère. Ce dernier étant décédé d’un étouffement lorsqu’un policier blanc essayait de le fixer au sol en prenant appui avec son genou sur le cou de la victime, a fait l’objet d’une vague de soutien à l’échelle mondiale. En outre, de nombreux Afro-américains se sont indignés de ce fait, qui n’est pas un cas isolé, d’ailleurs.

Les 10 règles à suivre pour rester en vie si vous êtes noirs

Un jeune homme de 18 ans nommé Cameron Welch n’a jamais négligé les instructions que sa mère lui affirmait depuis son enfance. C’est ce qu’il doit faire pour rester en vie. Cameron vient de Houston, et a eu l’initiative de publier ces avertissements sur Tiktok, le réseau prisé par les jeunes à l’heure actuelle.

Il a partagé une vidéo afin de réveiller la conscience des gens pour ce qui est du diktat de la vie infligés à la communauté afro-américaine et afin de faire preuve de soutien. « Juste quelques règles non écrites que ma mère me fait suivre en tant que jeune homme noir #blacklivesmatter », peut-on lire sur la description du poste. Ce dernier a collecté jusqu’à présent des millions de vues. Un répertoire de recommandations met en exergue les préjugés ainsi que les actions racistes dont la communauté noire subisse.

  • Ne mets pas les mains dans tes poches ;
  • Ne porte pas un sweat à capuche ;
  • Ne sors pas sans chemise ;
  • Informe toi auprès des autres, même sen étant dans la rue ;
  • Ne reste pas dehors à une heure tardive ;
  • Ne touche rien si tu n’as pas l’intention de l’acheter ;
  • Ne sors jamais d’un comptoir sans emmené un reçu ni une marchandise, même si c’est pour un paquet de gommes ;
  • N’extériorise jamais une controverse envers un autre individu ;
  • Ne sors jamais de chez toi à défaut de carte d’identification avec toi ;
  • Ne mets jamais un débardeur blanc au volant ;
  • Ne mets pas un foulard sur la tête au volant ;
  • Ne sors pas en débardeur ou en foulard sur la tête ;
  • Ne conduit pas en mettant la musique à fond ;
  • N’observe jamais une femme de race blanche ;
  • En cas d’inspection par un policier, ne sois jamais énervé lors de l’interrogation et passes à un arrangement ;

En cas de saisie par un policier, mets tes mains sur le tableau de bord et attends un accord pour faire sortir tes papiers.

A l’égard du jeune homme, c’est une énumération légale pour un adolescent afro-américain. Lorsqu’il a appris la mort de Georges Floyd par un agent policier, il s’est tourné à cette sensibilisation des gens à cette calamité. Ensuite, Cameroun a poursuivi : « Je voulais que les gens entendent et comprennent la réalité de l’expérience quotidienne d’un homme noir ».

En avance vers la lutte contre la discrimination raciale

A l’échelle mondiale, les préjugés, les clichés ainsi que les actions racistes fractionnent les habitants d’un pays. D’innombrables hommes et de femmes subissent des chocs dépravés juste parce qu’ils sont né avec une couleur de peau noire, à cause de leur origine, de leur ethnie mais encore pour une cause religieuse. Dans le cas de la France, des lois ont été dressées afin de sanctionner les signes racistes et de ségrégation.

Malgré cela, il parait que pour évincer les actes discriminatoires, chaque personne est tenue de perpétuer une lutte acérée. La xénophobie peut se manifester sous des désapprobations, d’offenses mais également de harcèlement et d’attaque physique. Mais on sait tous que « tous les humains naissent libres et égaux en droits ». Ainsi, il serait judicieux d’initier une sensibilisation de chaque être humain en considération de son prochain.

Afin de perpétuer cet engagement, il est vital d’être curieux aux autres cultures, de localiser et de mettre fin aux préjugés qui encombrent notre faculté et l’ouverture d’esprit. En outre, dès tout petit, les enfants nécessitent d’inculquer ce qu’est le respect des autres et d’être ouvert d’esprit.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend