Japon : Cette baleine agrippée dans un filet durant 19 jours a fini par périr – Recettes en Famille

Japon : Cette baleine agrippée dans un filet durant 19 jours a fini par périr

by Emma

Après avoir vécu 19 jours dans un filet, la baleine a été ôtée du filet mais n’a pas pu être sauvée. Le drame s’est déroulé sur le pont de Taiji, situé au Japon. La baleine a été tuée par la noyade, raison pour laquelle la Fondation 30 Millions d’Amis s’est mobilisée pour que le bélouga soit libéré.

Le 24 décembre dernier, les pêcheurs ont trouvé une baleine de Minke et l’ont retenu prisonnière dans le filet de pêche durant 19 jours. Au vu de cet acte abject, des associations locales, dont Life Investigation Agency et Dolphin Project ont initié une alerte de relâcher la cétacée le plus rapidement possible. Cependant, la baleine a fini par mourir d’une noyade. « Je tremble de tristesse devant ce que j’ai vu ce matin. Deux navires ont œuvré ensemble pour mettre une corde autour de sa nageoire et ainsi forcer sa tête à rester sous l’eau. (…) Il a fallu environ 20 minutes pour que la baleine se noie », peut-on lire dans le rapport de Ren Yabuki, directeur de Life Investigation Agency, relayé par Telegraph.

Malgré le lancement de cette alerte, même mondialement, dans le but de supporter les activités locales pour épargner cet animal du danger, les actions sont tombées en dérisoire.

Selon les informations relatées par 30millionsdamis.fr, Christine Grandjean, présidente de l’association affirme : « En France, nous avons lancé un appel incitant le plus de monde possible à contacter l’ambassade du Japon pour plaider sa cause. » Puis de poursuivre : « Il faut savoir que lorsqu’un cétacé ne peut plus s’alimenter, comme c’était le cas pour cette baleine, il souffre à la fois de la faim mais aussi de la soif car son hydratation se fait en consommant du poisson. Pourquoi avoir attendu 19 jours de stress et de souffrance physique extrêmes ? Ce sadisme n’est plus acceptable. »

Elancement de la mobilisation pour préserver les prochains

Les associations qui préservent les animaux se sont beau mobilisées pour sauver la cétacée. Cependant, elle a péri. Ainsi, si cette action se poursuit, c’est dans le but de prévenir les emprisonnements de cétacés dans l’avenir. « Le Japon a repris de manière officielle la chasse aux baleines à des fins commerciales. Or, selon les quotas fixés en 2021, le pays prévoit d’abattre 383 baleines, avise la représentante de « C’est Assez! » ». Elle ajoute par la même occasion : « Cette baleine est donc la première victime d’un massacre programmé, et elle est morte dans des conditions encore plus abominables que celles qui suivront. » D’ailleurs, les associations susmentionnées ont prévu une protestation le jeudi 21 janvier, de 12h à 14h. la manifestation aura lieu devant l’ambassade du Japon à Paris et ayant comme objet de revendiquer la fin de la chasse aux cétacés.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend