J’ai osé sortir avec mon corps rond en bikini en plage et voici ce que les gens me disaient – Recettes en Famille

J’ai osé sortir avec mon corps rond en bikini en plage et voici ce que les gens me disaient

by Emma

Jusqu’au monde contemporain, les femmes rondes subissent toujours des préjugées désobligeants lorsqu’elles s’habillent pour certains événements, comme des sorties, des soirées, des vacances. Les jugements des gens sont parfois heurtant et peuvent susciter un complexe à ces personnes, comme le cas de Marie Southard Ospina. Cette dernière est témoin de ce que les gens disent aux femmes rondes en public.

La minceur est un diktat qui a pris place dans la société, notamment dans le domaine de la mode, raison pour laquelle les personnes rondes sont souvent dénigrées. Certaines des ces personnes endurent des troubles de santé relatifs au surpoids et à l’obésité mais les jugements blessants sont visibles dans la société contemporaine. Il s’agit d’un phénomène qui illustre la grossophobie, une malveillance à l’encontre des femmes rondes qui se base sur l’idée qu’elles sont comme telle et que c’est de leur faute. Marie Southard Ospina partage son expérience lorsqu’elle est allée à la plage en bikini, comme le relaye le média Bustle.

Les effets de la grossophobie

Des regards méchants, des comportements hostiles mais aussi culpabilisants, tels sont les réactions grossophobes de certaines personnes. Comme c’est un phénomène vécu presque tous les jours, les personnes en surpoids, victimes de cela, les endurent dans tous les domaines de la vie. Selon le journal Le Monde dans un article paru en 2005, les personnes en surpoids sont obligés de faire face à des commentaires négatives dans le milieu médical, à des régimes strictes mais aussi à des refus lors des dons du sang. Par ailleurs, dans le milieu professionnel, ces personnes ont moins de chances de décrocher un poste ou même de profiter d’une promotion. Dans la vie de tous les jours, s’habiller et choisir les habits adéquats, prendre des transports communs, se permettre d’un droit d’assurance sont une rude épreuve. Selon Viviane Gacquière, présidente de l’association Allegro Fortissimo, pour le soutien et l’aide aux personnes de forte corpulence, c’est une sensation de « climat anti-gros » dans l’hexagone et du ressenti que la lutte contre l’obésité devient un combat contre les obèses, donc vraiment à l’encontre de la personne.

Ce qui attriste le plus est que la grossophobie est omniprésent et atteint tout un chacun en raison de la démocratisation des médias. Dans ce sens, les victimes de grossophobie restent nombreuses. Parmi ce gens, des stars comme Laurent Ournac, Amel Bent, Vaimalama Chaves, Camille Cerf et d’autres célébrités, mais aussi les personnes ordinaires.

Marie Southard Ospina, une jeune femme relate en outre ce qu’elle a enduré en tant que femme ronde lors d’une interview pour Bustle.

J’ai porté un bikini en plage

En ces périodes d’été et de vacances, plusieurs femmes suivent un régime alimentaire. De son côté, Marie Southard Ospina a décidé d’adopter le principe que chaque corps est un corps pour la plage. En sus, chacun devrait se sentir bien dans sa peau afin de porter un es tenus de plage.

Lors de ses vacances en Espagne, cette femme a décidé de porter un maillot en deux pièces et c’est la première fois pour elle care elle a des vergetures et des cicatrices. Elle était avec son partenaire et les deux ont parcouru le long de la plage avec une foule de touristes. Le long de leur balade, elle a remarqué plusieurs sortes de réactions. Marie Southard Ospina a fait l’objet de plusieurs commentaires, tant positives, que négatives et certains gens sont restés impartiaux.

Un des jugements négatifs le plus accentué est qu’un couple de jeunes s’est moqué d’elle. Un jeune homme a éclaté de rire puis il a contraint sa petite copine à regarder aussi la femme. C’est un mépris sans gène.

Une bonne chose est que certains gens ont tracé un grand sourire à son visage. Elle a remarqué que plusieurs autres femmes rondes mettaient aussi un bikini. Elle s’est amusée que depuis ces temps, elle s’est probablement rendue dans les mauvaises plages.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend