Il est possible d’éliminer le Candida Albicans avec de l’huile essentielle – Recettes en Famille

Il est possible d’éliminer le Candida Albicans avec de l’huile essentielle

by Emma

Le Candida albicans est un organisme mycotique, dont faisant partie des champignons. Cet organisme est présent dans les muqueuses humaines ou encore dans les intestins et la peau. Lorsque le corps est confronté à d’hormone ou de système immunitaire, il devient source de pathologie alors qu’à la base, c’est un micro-organisme inoffensif. Dans ce cas, il s’agit de candidose. En général, les médecins consultants prescrivent des antifongiques pour lutter contre, mais sachez que les huiles essentielles les éradiquent à bras le corps, à en croire à une recherche scientifique.

Classé dans le groupe de Candida, le Candida Albicans est présent de manière naturelle dans les intestins, les voies génitales, sur la peau et dans la bouche. Pourtant, il se peut que cette substance se multiplie et devient un facteur pathogène puisqu’il dégage des toxines. De la sorte, on parle de candidose, une affection qui occasionne d’autres formes pathologiques.

Les infections cutanée et muqueuse

La candidose peut être à l’origine de champignons qui se multiplient et le Candida albicans est l’espèce la plus fréquente dans ce phénomène. C’est en fonction de la localisation sur le corps que le préjudice se manifeste. Ainsi, on repère la candidose buccale connue sous le nom de muguet. Lorsque le patient est atteint de ce type de candidose, la partir interne des joues et la langue changent graduellement de de couleur et deviennent enfin rouge vif. Cette partie se dessèche par la suite et forme une substance blanchâtre et semblable à la consistance d’une crème.

Par ailleurs, il y a la candidose de la peau qui a tendance à se manifester dans les parties du corps qui transpirent. De manière générale, elle se présente de manière analogue sur les deux lignes de pli et prend par la suite une couleur rouge. Ce symptôme est suivi de démangeaisons avant que l’atteinte commencera à couler et ensuite une collerette blanchâtre se manifeste ai niveau des plis.

Des infections génitales

Les symptômes génitaux ne sont pas sexuellement transmissibles en général. Mais il est question d’affections qui s’extériorisent lorsqu’elles sont occasionnées par des circonstances favorables.

Selon les statistiques, plus de 75% des femmes subissent au moins une fois dans leur vie, d’infection génitale à l’origine d’une candidose et les 33% d’entre elles se retrouvent en réitération des lésions. La candidose se manifeste dans certains cas par une vulve rouge, des brûlures, des démangeaisons, puis par une sécrétion de fluide de couleur blanche.

Il se peut aussi que ce champignon se manifeste aux pieds, surtout chez les athlètes. La raison ? C’est l’humidité récursive occasionnée par la transpiration et pouvant aussi porter atteinte aux ongles. Il est vrai que l’infection ne présente pas de gravité spécifique, mais elle s’avère déplaisante pour le sujet concerné surtout à cause de sa tendance réitérative. Heureusement que Mère Nature nous met à disposition ses richesses afin de lutter en profondeur les mycoses des ongles. L’astuce doit sa vertu aux propriétés antifongiques qu’elle regorge.

Et dans un cas rarissime, des mycoses profondes ou viscérales sont susceptibles de se manifester. Ces formes extrêmes découlent d’une contamination chez une personne immunodéprimée, d’une maladie cancéreuse ou de certaines opérations médicales comme les chirurgies ou les injections. Les effets des candidoses sont ainsi encore plus graves puisqu’elles ont susceptibles d’affecter le cœur, les reins, le cerveau, les poumons ou encore d’autres organes. Le sujet aura du mal à se nourrir lorsque l’infection porte atteinte aux intestins ou à l’œsophage.

Selon le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste, dans des situations extrêmes, le Candida albicans peut engendrer une septicémie à une prescience abrupte. Cependant, le cas demeure rarissime.

Candidose : une affection qui s’avère opportuniste

A titre de rappel, le Candida albicans est présent de manière naturelle dans notre corps. Néanmoins il existe des facteurs qui peuvent occasionner sa prolifération et c’est ce qui entraîne une pathogénicité.

Quant au Dr Ludovic Rousseau, dermatologue, ce spécialiste met en avant la prise d’antibiotiques à large spectre qui occasionnent la multiplication des espèces Candida, la macération quand les plis du corps sont atteints, la démangeaison des muqueuses pendant un rapport sexuel, la sécheresse buccale ou l’immunodépression due à la prise de cortisone ou d’immunosuppresseurs.

Ce risque pathogène relatif au déclenchement d’une maladie englobe :

  • Un excès en sucre
  • Le stress
  • Certains des médicaments
  • La maladie diabétique
  • Une hygiène inappropriée
  • L’humidité
  • La transpiration
  • Des vêtements trop serrés
  • Le Sida

Quels sont les traitements antifongiques qui éradiquent la candidose ?

Le diagnostic d’une contamination muqueuse ou de la peau en raison du Candida albicans requiert en général une thérapie antifongique. La prise de médication s’opère sous forme de pommade ou en poudre afin d’éliminer la prolifération de la levure. Afin de prévenir la récidivité des risques, le traitement doit être maintenu durant des semaines. Cependant, l’infection n‘est pas débusquée, selon le Dr Della Valle. Ainsi, des antifongiques par voie orale ont nécessaires.

Les huiles essentielles et ses vertus antifongiques

Afin d’évincer les infections, il existe des alternatives ou des méthodes qui servent de complément, certaines huiles essentielles sont efficaces grâce à leurs vertus antibactériennes et antifongiques. Toutefois, il est essentiel d’accentuer que quelques-unes des circonspections doivent être respectées sans réserve. A cet effet, il est vivement recommandé de solliciter l’avis d’un pharmacien ou encore d’un expert en ce qui concerne la posologie correcte et pour que la santé ne soit pas atteinte.

1. En cas de mycoses buccales

Selon Valentine Cabanel, naturopathe et docteure en pharmacie, la méthode avec un bain de bouche à base d’huiles essentielles est de mise. L’experte préconise de mélanger une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée ou encore de clous de girofle avec de l’eau florale de Laurier noble. Le mode d’utilisation est à raison de deux fois par jour.
Par ailleurs, Danielle Festy, pharmacienne et auteure de l’ouvrage La Bible des huiles essentielles recommande la prise d’une goutte d’huile essentielle de cannelle de Chine sur un comprimé neutre. Le remède est à prendre 3 fois par jour pour une durée de 20 jours.

2. En cas de mycoses cutanées

L’huile d’arbre à thé est prisée depuis des années pour ses apports bénéfiques inestimables, entre autres, elle regorge de propriété antifongique de taille. Et pour cause, cette huile essentielle est fréquemment utilisée comme étant une médication pour les mycoses de la peau. Selon Danielle Festy suggère, il est recommandé d’en appliquer une goutte sur la partie atteinte en une fréquence de 2 à 3 fois par jour. Réitérez la méthode jusqu’à ne plus apercevoir aucune affection.

Quant à Nathalie Clément, phytothérapeute, elle préconise de mélanger 10 ml d’huile essentielle d’arbre à thé avec 7 millilitres d’huile essentielle de lavande et 3 millilitres de thym à thymol. Versez le tout dans 30 millilitres d’huile végétale de macadamia. Par la suite, appliquez ce mélange en massant doucement la zone atteinte, 2 à 3 fois dans une journée et pour un traitement de 15 jours au minimum.

3. En cas de mycoses des pieds

Afin de faire la préparation, mélangez un millilitre d’huile essentielle de sarriette, un millilitre d’huile essentielle de lavande et quatre millilitres d’huile de pépin de raisin ou d’amande douce. Appliquez quelques gouttes du mélange sur l’ongle ou sur la zone cutanée lésée par la mycose. L’opération est à répéter 3 fois par jour jusqu’à la dissipation de l’infection.
Dans le cas où vous appréhendez une réapparition, mettez le traitement en pratique en élargissant la durée de quelques semaines, mais seulement une fois par jour.

4. En cas de mycoses génitales

Il s’agit d’un traitement dédié à la gente masculine uniquement, toujours selon Nathalie Clément. Vous aurez besoin de 3 millilitres d’huile essentielle d’origan, 3 millilitres d’huile essentielle de thym à thymol ainsi que 4 millilitres d’huile essentielle d’arbre à thé. Cette experte préconise de prendre deux gouttes de ce mélange sur un comprimé neutre et réitérez le traitement 3 fois par jour, durant 21 jours. Afin d’obtenir un résultat optimal, adoptez aussi à une application locale en massant la partie atteinte. Toutefois, la préparation devra être mélangée à une huile végétale avant de l’appliquer à la peau.

Des précautions

L’application de traitement à base d’huiles essentielles est prohibée chez la femme enceinte ou celles qui allaitent, de même pour les enfants ou encore les individus qui endurent des troubles neurologiques. Avant toute utilisation d’huile essentielle, il est vital de jeter un œil sur les mises en garde et de solliciter l’avis d’un médecin.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend