Grâce à ces 13 astuces naturelles, vous pouvez remédier aux constipations facilement – Recettes en Famille

Grâce à ces 13 astuces naturelles, vous pouvez remédier aux constipations facilement

by Emma

La constipation est un problème du système digestif qui arrive le plus souvent aux personnes âgés et les femmes. Elles peuvent se montrer par des douleurs au niveau de l’abdomen, des pets et surtout des matières fécales trop solides et vous allez aux toilettes pour évacuer ces matières fécales moins souvent que d’habitude. La constipation provient souvent de mauvaise alimentation. Il peut nous arriver de consommer tout de suite des médicaments quand un est atteint de ce problème, mais sachez-le, on peut recourir à des remèdes traditionnelles pour traiter les constipations.

Le problème de constipation peut surgir de nombreuses sources, et elle peut aussi être soit de manière chronique ou juste spontanée. La constipation est généralement due soit à un manque de fibre dans les aliments que vous consommez, ou bien à un manque d’hydratation ou encore à du stress. Il existe cependant d’autres cas où ils sont causés par des maladies plus ou moins graves. Dans le cas où la constipation revient souvent, n’hésitez pas à aller consulter un médecin qui pourra déceler la cause et prescrire des traitements adéquats.

Medical News Today a alors proposé les solutions rapides ci-après pour apaiser la constipation à l’aide de solutions naturelles. 

Reconnaitre la constipation

Des études médicales ont pu démontrer qu’une personne constipée peut présenter les signes suivants :

  • Aller aux toilettes pour déféquer des matières fécales trois fois par semaines maximum
  • Matières fécales de consistance dure et sèche
  • Difficulté à évacuer les défécations
  • Une sensation de matières fécales pas entièrement déféquée

Les effets de la constipation

On rappelle tout d’abord que la constipation est une pathologie durant laquelle le transit du bol alimentaire dans l’intestin est modifié. Cela cause alors des sensations de douleurs au niveau de l’intestin, des gaz, et peut même affecter l’anus, provoquant des fissures anales pouvant plus ou moins être douloureux. En plus de cela, cette pathologie peut aussi épuiser l’organisme due au fait que les déchets qui devraient être évacués par l’anus s’entassent dans le rectum et le colon.

Il est aussi nécessaire de noter que le syndrome du côlon irritable peut se manifester par des diarrhées et des constipations s’alternant.

Le Dr Hélène Pillant-Le Moult, une spécialiste en gastro-entérologie explique que la constipation a des chances d’avoir des répercussions à long terme, surtout si l’évacuation des matières fécales requiert d’énormes efforts, des conséquences comme une descente d’organes. Il existe aussi d’autres cas où la constipation entraine des hémorroïdes. Cela due au fait que la contraction excessive des muscles de l’anus provoque une augmentation de la pression des veines du niveau de l’anus. Les veines en question se dilatent alors et cette situation cause une hémorroïde. Des démangeaisons, saignements ou perceptions de brûlures sont alors ressentie quand on évacue des excréments aux toilettes.

D’autres études médicales montrent aussi que la constipation chronique peut avoir un impact sur les sujets qui en sont atteint, leur santé physique et mentale peut être touchée.

A cause des problèmes causés par la constipation, les gens emploient alors des méthodes comme l’utilisation de laxatifs, une utilisation qui se produit assez souvent. Cependant, une utilisation excessive peut provoquer une dépendance, les muscles de l’intestin peuvent de moins en moins travailler efficacement due à cela.

L’ANMS (Agence Nationale de sécurité du médicament) a même déjà sensibilisé les dangers d’utilisation trop répétée de laxatifs, provoquant des effets secondaires à l’organisme. Ils devront alors être prescrit pour une durée limitée uniquement.

Les traitements naturels contre la constipation

Boire beaucoup d’eau

Si un sujet n’est pas assez hydraté, il y a beaucoup de chances qu’il sera constipé. Il est conseillé de boire de l’eau souvent. Un individu devrait boire au moins un litre et demi d’eau tous les 24 heures. Le Dr Florence Constant, responsable de la recherche clinique sur l’eau et l’hydratation souligne que lorsqu’on boit de l’eau contenant du sulfate et de magnésium, on peut remédier à la constipation de manière très efficace. D’autres recherches ont aussi pu affirmer que la consommation d’eau gazeuse peut contribuer à une meilleure dyspepsie.

La consommation de fibres alimentaires

Les médecins affirment que pour un bon transit intestinal, consommer des aliments regorgeant des fibres alimentaires, surtout des fibres solubles et non-fermentables, est conseillé. Quand l’alimentation est riche en fibre, le temps qu’il passe dans l’intestin grêle est plus longue, un temps assez long pour que le phénomène s’y passant ne soit pas précipité, et donc bien adéquat pour l’organisme. Les fibres donnent aussi une meilleure consistance aux matières fécales. Les aliments riches sont les fruits gras, les légumes secs et légumes verts, etc.

On peut citer des exemples spécifiques d’aliments très riches en fibres :

  • Le psyllium blond: est un laxatif naturel n’ayant pas de conséquences indésirables sur l’intestin. Les fibres solubles qu’il contient peuvent améliorer la consistance des selles en y retenant l’eau. Le Dr Guillaume Gargill, un gastro-entérologue et phytothérapeute explique que le psyllium est bénéfique pour la formation des gaz, utile au phénomène de la digestion. Le psyllium est vendu sous forme de grains ou encore en poudre dans des magasins de produits biologiques. En consommer une cuillère à café, à diluer dans un grand verre d’eau deux à trois fois par jour est excellent pour le transit intestinal. Il conseille cependant de ne pas en consommer en excès car cela peut provoquer des diarrhées et trop de gaz.
  • Le son d’avoine est recommandé pour traiter les cas de constipations éphémères. Il contient des fibres solubles aussi. Il est cependant aussi riche en fibres insoluble qui sont plus dangereux pour l’intestin. Il se présente sous forme de poudre. Consommez une cuillère à soupe par jour qu’on peut consommer en étant dilué dans de l’eau, ou mélangé à du yaourt. On peut aussi la faire bouillir quelques cuillères à soupe de flocon d’avoine mélangé à une tasse d’eau. Ajoutez-y des fruits en petites tranches. Selon le Dr Cargill, on ne doit pas non plus en consommer pendant plus de dix jours car cela peut provoquer des effets secondaires comme des gaz et des douleurs au niveau de l’abdomen pour les intestins plus fragiles.
  • Des pruneaux aussi contiennent beaucoup de fibres et peuvent améliorer le transit intestinal. Il contient aussi une molécule appelé « Dihydrophénylisatine » qui peut améliorer la contraction des muscles.
  • Le kiwi, riche en fibre et réputé pour être un aliment laxatif est excellent pour contrer la constipation, en plus de sa richesse en vitamine C.
  • Le café : est aussi, selon des observations et des études, un excellent aliment pour la digestion.
  • Les graines de lin sont des graines de couleur brun-doré qui contiennent beaucoup de fibres solubles. Vous pourrez le consommer avec du yaourt, avec des salades ou encore avec un verre d’eau à boire à jeun. On recommande aussi les graines de chias qui ont le même effet.
  • l’huile d’olive possède des propriétés pouvant contrer la constipation, cela a été prouvé par des études scientifiques. Consommez-en une cuillère à soupe, avec une bonne alimentation et il fera son effet contre la constipation. 
  • Le séné contient beaucoup de fibres à lui aussi et à l’instar de tous les autres aliments cités ci-dessus, lui aussi peut contribuer à un bon transit intestinal.
  • Racines de konjac : ces derniers possèdent des fibres solubles connues sous le nom de glucomannane. Le konjac est selon des recherches et observations scientifiques, peut améliorer la digestion, notamment le transit intestinal. Le glucomannane peut aussi être trouvé dans les pharmacies en tant que supplément alimentaires. On recommande aussi la consommation des nouilles de shirataki qui possèdent aussi cette molécule.

Les probiotiques

Le Dr Guillaume Cargill explique que les probiotiques peuvent être utilisé pour des traitements de fonds, car ils ont effet sur le fonctionnement des intestins. Ils peuvent aider à réguler le microbiote intestinal (qui sont l’ensemble des microorganismes dans l’intestin, prooquant les gaz) et ainsi régulant la production des gaz intestinales. D’autres recherches appuient cette affirmation car les probiotiques pourraient diminuer le syndrome du côlon irritable et la constipation, que ce soit chronique ou non. Favorisez alors la consommation des aliments contenant des probiotiques tels que le yaourt, la choucroute et le kimchi.

Eviter le plus possible les aliments regorgeant de FODMAP

Une alimentation pauvre en FODMAP permet d’éviter et de soulager la constipation qui est liés au syndrome du côlon irritable.

Des exercices physiques

Pratiquer du sport, couplé à une bonne alimentation saine et équilibrée est excellent pour la santé digestive. Une personne sédentaire aurait plus de chances d’être constipé. Les médecins et spécialistes conseillent alors la pratique du sport pour que les intestins soient plus exposé à du mouvement, ce qui est excellent pour le transit intestinal. On peut aussi l’utiliser en tant que traitement à la constipation et pas uniquement pour l’éviter, cela est appuyé par des observations fait par des scientifiques.

Pour conclure, bien s’hydrater, consommer des aliments regorgeant de fibres peut à la fois remédier aux constipations et les éviter. On conseille aussi de ne pas se retenir pour aller aux toilettes car se retenir durci les matières fécales et trouble le rythme d’élimination des déchets.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend