Elle gagne sa vie en faisant le ménage toute nue pour 115 Euros de l’heure – Recettes en Famille

Elle gagne sa vie en faisant le ménage toute nue pour 115 Euros de l’heure

by Emma

Certaines personnes prennent le relais pour bien mener sa vie comme bon leur semble, pendant que d’autre vivent leur vie en laissant les facettes ludiques inaperçues. Et ce même si mener sa vie à merveille n’est forcément pas le même pour chacun.Clair O’Connora réalisé un travail de ménage dans une position toute nu d’après les journalistes de The Sun. D’après eux,  Claire est britannique, à 35 ans et mère de trois enfants. Cette femme a cessé de travailler en tant que femme de ménage. A partir de ce moment, elle se lancée dans un emploie qu’elle avait proposé à son employeur de travailler en tant que femme de foyer toute nue ou encore en sous vêtement.

Claire O’Connor dit à ses employeur de ne pas toucher, de ne pas prendre de photos mais encore pas d’ « extras ». Cette mère de famille croit gagner de l’argent dans cette emploie inédite: être une femme ménage, dans un service toute nue, en tenue de soubrette en montrons les seins ou encore se déshabillée définitivement.Ces actions présentent chacun leur taux de payement et cela varie de 90, 100 et encore à 150 euros.Certains individus croientque ce job est fait pour les prostituer déguisée mais d’après cela, Claire annonce que  “Je vais juste entrer, faire mon travail et partir”. Dans ce job, Claire essaie de montrer que faire le ménage demande aussi une œuvre esthétique mais aussi de la créativité!Cette mère témoigne avec forte motivation.

Une insolite

Cette jeune femme a créé le Kent qui se situe Royaume Uni. Claire a laissé son job en tant hôtellerie, dans la mesure de crée sa propre business qui porte le nom de Fantasy Clean. Cette jeune maman y travail seule actuellement, mais elle pourrait recruter des employées si l’affaire tourne parfaitement.

D’après les journalistes de The Sun, Claire annonce quelques détails sur le travail : « Les premières visites peuvent être gênantes, mais cela disparaîtra à mesure que je ferai connaissance avec un client».

Elle est mariée avec un homme qui se nomme Rob. Ce dernier ne croyez pas que Claire sa femme est capable de réaliser jusqu’au bout ce projet. Le jour où claire avait parlé de ce travail à son mari, ce dernier avait pris l’idée de sa femme intelligemment. Actuellement, Rob la soutienne dans son projet et croit que “tout va bien”.

Dans le cas du grand public, cette nouvelle affaire avait créé un grand débat dans les réseaux sociaux, le net, entre les individus qui pense que « cela donnera aux personnes âgés quelque chose qui va les exciter” et encore d’autres qui se disent dégoûtés d’autant plus qu’il s’agit d’un “taux horaire comparable au salaire minimum qu’un médecin gagne ».

“La maison reflète notre moi intime”

Dans ce travail Claire O’Connor a été aussi bien sollicitée que critiquée. Les services qu’elles offrent ne sont pas acceptés par tous. Soyons clair dans l’impression de ces prestations.

Si la demeure elle-même est vue comme le reflet du “moi intime” d’après les journalistes du magazine Psychologies qui se tournés sur l’action du ménage ainsi que du développement personnel, il s’agit la plupart du temps d’une activité qui renvoie à ce que nous sommes.

D’après Alberto Eiguer, psychiatre ainsi que psychanalyste, il évoque à propos de la purification du foyer comme “quelque chose de très personnel” puisque “la maison reflète notre moi intime, elle est notre lieu de protection, celui de notre famille, elle symbolise notre être ». d’après cela Il annonce son conclusion en disant : “Faire le ménage, c’est un acte d’amour, mais c’est aussi un cadeau que nous nous offrons ». Mais, il peut également s’agir d’une façon contraire de prendre soin de soi. Jean-Claude Kaufmann présente un rapport précis entre “faire le ménage” ainsi que “faire ménage” pour lui, cela veut dire habiter ensemble. De plus il ajoute que, cette activité fait partie de soi et on voudrait lui donner les caractères propres à soi.

De ce fait,la sensibilité à la beauté du corps pour certains conduit à la “commémoration de ce que nous sommes” symbolisée par le ménage, un côté artistique mais aussi créatif. D’après le journal Sudinfo, ilannonceque le ménage en petit sous-vêtement se présente comme “d’un jeu de rôle artistique”, dénué de “tout rapport ou contact physique”.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend