Elle envisage de fonder une famille avec un fantôme avec qui elle entretient une relation amoureuse – Recettes en Famille

Elle envisage de fonder une famille avec un fantôme avec qui elle entretient une relation amoureuse

by Emma

Les phénomènes paranormaux sont appréciés des adeptes de scène horrifiques dans les cinémas alors que c’est un phénomène qui obsède durant plusieurs jours. Malgré cela, la plupart de ses personnes s’affolent des esprits et du surnaturel. Mais, il existe des personnes qui n’ont aucun souci de côtoyer les esprits et même plaisant pour eux. Cette femme de 30 ans habitant en Angleterre entretient une relation amoureuse avec un fantôme. D’après les informations relayées par New York Post, Amethyst Realm envisage d’épouser et d’avoir un enfant avec son amant spirituel.

Il existe des personnes qui ont vraiment le désir de franchir le cap de la vie réelle et de vouloir entamer des expériences nouvelles. Parmi elles, le fait de fréquenter des invisibles peut être curieux et plaisant. La preuve est le récit d’Amethyst Realm qui est en couple mais avec un fantôme.

Un dessein d’épouser un fantôme

Amethyst Realm, conseillère spirituelle est âgée de 30 ans et est persuadée d’avoir trouvé l’amour de sa vie alors qu’elle était en voyage d’affaire en Australie. Cette femme prétend et semble même témoigner d’un rapport sexuel qu’elle a eu avec le fantôme.

Selon elle, la femme ce n’est pas son première expérience de sortir avec cet être spirituel. Et pour cause, elle a déjà eu 20 amants de ce genre. « Je n’avais pas eu une aventure avec un fantôme depuis un moment et comme j’étais en voyage d’affaires, m’engager dans une nouvelle relation était la dernière chose à laquelle je pensais », confie-t-elle sur la plateforme médiatique.

Lors d’une promenade en pleine nature, elle aurait flairé une source d’énergie particulière et aurait été convaincue qu’un esprit surnaturel se trouvait à proximité d’elle.

« Un nouvel amant était arrivé », se disait-elle. Au moment où elle devait rentrer après ce périple, elle était bouleversée de devoir quitter son « amant ». Elle poursuit : « Par expérience, je savais que les esprits avaient tendance à rester au même endroit, mais quelque chose d’incroyable s’est produit ». À bord d’un avion en direction de chez elle, Amethyst a ressenti la présence de son amant près de son siège. Elle confie avoir eu une relation sexuelle avec ce fantôme dans l’avion même, avant de s’apercevoir qu’elle était tombée amoureuse de lui.

Arrivée à la maison, elle a fait part de la bonne nouvelle à sa famille et à ses proches qui lui ont fait preuve de soutien. Lorsque la femme a eu neuf mois de vie commune avec le fantôme, ils auraient rejoint les grottes de Wookey Hole. C’est à cet endroit que la conseillère spirituelle a reçu la proposition de mariage de la part de son amant. D’après elle, elle a entendu la phrase « veut-tu m’épouse ? ».

En effet, les futurs mariés seraient en train de préparer les célébrations de mariage païen dans une campagne en Angleterre. « Les amateurs de fantômes ont tendance à être plus sensuels et fidèles que l’homme lambda. Il y’a toujours plus de connexion, car le sexe va au-delà du physique », d’après la future mariée. Ensuite, elle ajoute, « Je les sens cependant, leur poids contre moi, leur toucher, la chaleur et l’énergie qui s’enfoncent en moi ». En sus, elle prétend avoir rencontré son premier amant fantôme à 18 ans, en parallèle à sa relation avec un être humain. Ainsi, elle envisage même de fonder une famille avec le fantôme et avoir des bébés.

Le phénomène de spectrophilie

C’est un phénomène très peu connu mais qui existent depuis de longues années et auquel les personnes qui l’ont vécu racontent leurs expériences sexuelles avec des esprits sont conspirant. Le spectrophilie est le fait d’avoir des relations sexuelles avec un esprit surnaturel. Néanmoins, comme l’indique une recherche scientifique, l’impression d’entretenir une relation avec un fantôme serait à l’origine des hallucinations qui sont relatives à une paralysie du sommeil.

A vrai dire, les personnes se réveillent eu cours de la phase de sommeil paradoxal, mais restent quand même submergées dans leur rêve. De la sorte, elles peuvent endurer, voir, entendre ou encore ressentir des sensations singulières en pensant qu’elles sont réelles. Selon le Figaro, il arrive que ses sujets le subissent à titre éphémère mais dans certains cas, le spectrophilie dérive d’une maladie psychiatrique. Pour ce faire, il est recommandé de consulter un médecin en cas d’hallucination récurrente afin de contrôler la santé psychologique de la personne en question.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend