Elle a découvert qu’elle est atteinte de cancer après avoir subi un accident de voiture – Recettes en Famille

Elle a découvert qu’elle est atteinte de cancer après avoir subi un accident de voiture

by Emma

Une mère a perdu le contrôle de sa voiture et a subi un accident et a été admise aux urgemment à l’hôpital. C’est à ce moment qu’elle a appris sa maladie puisque les médecins ont révélé un cancer. A ce moment, elle endurait les symptômes de cette maladie dévastatrice. L’histoire est relayée par The Liverpool Echo.

Alors qu’elle était en train de conduire, la femme ressentait un engourdissement sur l’ensemble de son corps. Cette insensibilité passagère lui a valu de perdre le contrôle de son véhicule en pleine conduite. Lorsqu’elle était admise à l’hôpital, les médecins lui ont informé qu’elle endurait un cancer.

Un engourdissement de tout son corps

En pleine conduite en autoroute, cette maman est complètement paralysée. L’engourdissement passager a causé la perte de contrôle de sa voiture et elle s’est déviée sur la chaussée. Il s’agit d’une maman nommée Mo Jay âgée de 47 ans a entendu les autres chauffeurs klaxonner mais elle n’était pas en mesure de bouger la partie gauche de son corps.

Ensuite la voiture s’est arrêtée au milieu de la voie mais elle a pu, malgré cela, se rendre à son bureau pour être conduite par les secours après un appel à son père. De par cette intervention, la femme a pris connaissance d’une terrible nouvelle après cet accident qui aurait pu virer au drame.

Les médecins ont repéré une tumeur énorme

A l’hôpital, les personnels de santé lui ont annoncé qu’une excroissance à la taille d’une balle de golf s’est développée dans son cerveau.

On a alors dû faire une chimiothérapie. Elle est alors en ce moment en plein période de rétablissement. Elle veut alors maintenant exprimer ce qu’elle a vécu lors de sa lutte et elle a financé les recherches scientifiques pour contrer le cancer, et c’est une étude qui a perdu beaucoup de ses investissements à cause du coronavirus.

« J’ai eu la chance de survivre »

Quand elle regarde derrière elle, elle est éprouvée de la gratitude. Elle dit qu’elle n’avait pas remarquée l’arrêt de son véhicule due au fait qu’elle a été soudainement engourdie et elle témoigne : « Avec le recul, j’ai eu la chance de survivre ».

Elle dit aussi qu’elle est satisfaite d’avoir réussi à conduire jusqu’au lieu où elle exerce son métier, et malheureusement, elle s’est évanouie quand elle est arrivée.

Elle raconte alors cela à sa famille avec effroi : « Ma sœur était avec moi quand j’ai découvert que j’avais un cancer et nous nous sommes fait un gros câlin » puis elle a ajoutée : « Le plus dur a été d’annoncer la nouvelle à mes deux filles adolescentes à l’époque. »

Elle veut aussi les faire savoir qu’en faisant connaitre son problème et qu’elle n’avait « pas du tout l’intention de mourir ». C’est avec cette résolution qu’elle a pu vaincre une des maladies qui tue le plus en ce moment.

Une opération qui a beaucoup durée

Dans le but de soigner cette mère de famille, on a dû lui faire subir une opération chirurgicale de huit heures dans le but de se débarrasser du problème. Les cicatrices laissés par la chirurgie sont alors comme des trophées pour elle : « J’ai toujours une cicatrice craquelée à l’arrière de la tête suite à l’opération. Aujourd’hui encore, j’aime prétendre aux gens que j’ai été mordue par un requin! ». Elle explique aussi que sa sœur fondait encore en larme, mais elle lui montre toujours un sourire pour la réconforter.

Lorsque cette opération est terminée, on lui a fait subir une radiothérapie et une chimiothérapie pour se débarrasser des métastases. Les spécialistes lui ont alors prescrit comme traitement des médicaments qui empêchent les cellules cancéreuses de répliquer des ADN, ce qui les empêche alors de se multiplier. La molécule « témozolomide » a été créée par les scientifiques de la « cancer Research britannic » après avoir fait plusieurs expériences. C’est une découverte qui a pu aider à avancer dans la lutte contre le cancer.

Le cancer : un combat sans fin contre la souffrance

Le cancer est non seulement cause d’une grande douleur corporelle mais aussi mentale. Les thérapies énormes qu’on impose aux malades tels que la chimiothérapie ou la radiothérapie peut conduire à un état de dépression grave caractérisé par les médecins comme étant « réactionnelle ».

Le fait que la famille et les amis soient là pour eux est un grand facteur pour aider dans la lutte contre cette maladie. Vaincre le traumatisme causé par tout ça nécessite une thérapie en plus des traitements médicaux. Cela est nécessaire pour que les patients puissent surmonter les cicatrices psychologiques laissés par ces événements.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend