Douleurs sciatiques : Les origines de la maladie et les traitements naturels pour y remédier – Recettes en Famille

Douleurs sciatiques : Les origines de la maladie et les traitements naturels pour y remédier

by Emma

La douleur sciatique cause des gênes dans la vie de tous les jours et devient handicapant en raison des maux affligeants. De plus, elle est aussi à l’origine de rigidité au niveau de la colonne vertébrale. Pour mettre fin aux afflictions et afin d’éviter un cas extrême, il est important d’y remédier. Les médecins peuvent prescrire des traitements par l’aide de divers médicaments pharmaceutiques mais les techniques naturelles sont aussi opérantes au profit des patients de cette maladie.

La douleur sciatique implique un trouble qui s’attaque au nerf sciatiqueC’est une partie du corps qui fait référence au gros nerf depuis le bas du dos vers l’arrière des deux jambes, respectivement. Si la sciatique subit une pression ou encore un choc, le patient ressent des douleurs assommantes et cela peut atteindre les hanches, les jambes ou le fessier.

Heureusement qu’il existe des remèdes naturels qui permettent d’atténuer les signes de cette affliction.

Les causes de la douleur sciatique

Comme le rapporte le Dr Jennifer Robinson, éditrice médicale pour WebMD, la sciatique peut découler de plusieurs origines. Découvrez la revue de cette spécialiste sur ce point.

  1. L’hernie discale

La sciatique peut provenir d’une hernie discale qui est d’ailleurs la cause la plus courante. Dans ce cas, les disques placés entre les vertèbres deviennent plus faible au fil de l’âge, raison pour laquelle cette zone se heurte facilement. Dans d’autres cas, le centre gélatineux du disque compresse les racines du nerf sciatique et c’est ce qui cause la douleur.

  1. Une sténose

Il arrive que le canal rachidien rétrécisse en raison d’une dégradation spontanée des vertèbres. En raison de ce rétrécissement connu sous le nom de sténose du canal lombaire, les racines du nerf sciatique endurent une pression. Ce désagrément est plus courant chez les personnes âgées de plus de 60 ans.

  1. Une présence de tumeur sur la colonne vertébrale

Une autre cause de ce mal-être c’est la présence d’une excroissance sur la moelle épinière ou sur le nerf sciatique mais elle est plus rarissime. Plus la tuméfaction se dilate, plus les nerfs qui partent de la moelle épinière seront compressés.

  1. Le syndrome du piriforme

Le piriforme est un muscle partant de la face pelvienne du sacrum vers le sommet de l’os fémoral. Lorsqu’il subit des crampes, la personne subit alors un mal au niveau du nerf sciatique. Ce cas de figure atteint d’autant plus, la gent féminine.

  1. La sacro-iliite

Cette affliction se manifeste par un effet inflammatoire et peut atteindre une ou deux articulations sacro-iliaques, qui se placent au niveau du bassin. De ce fait, les fesses, les jambes et le bas du dos peuvent subir des pressions handicapantes. En position debout, cette affliction provenant d’une blessure, grossesse, infection ou d’une arthrite peut amplifier davantage. En montant les escaliers, le patient peut tout de même ressentit plus de pression.

  1. Un cas de blessure ou d’une infection

Les blessures ou les maladies infectieuses peuvent être à l’origine de la sciatique. Si la personne a subi une fracture, elle est d’autant plus sujette à la douleur sciatique.

Les manifestations de la douleur sciatique

La douleur sciatique s’accentue en position assise pendant longtemps, en riant, en éternuant ou encore lorsque la personne tousse. Elle se présente en forme de douleur allant de son stade bénigne à extrême. En sus, le patient peut endurer un amollissement des muscles, des fourmillements au niveau des jambes ou des jambes mais aussi une sensation de lourdeur. Dans la généralité des cas, l’affliction commence au niveau des fesses ou du bas du dos et part vers la cuisse, le mollet et le pied.

A l’instar de la sciatique, la douleur dorsale est aussi le résultat d’une forte pression au niveau des muscles du bas du dos. La différence est que la sciatique peut se présenter sous forme de crampe et elle peut s’élancer jusqu’à des jours.

Le diagnostic de la douleur sciatique

Le médecin pose une série de questions au sujet de la maladie lors de votre consultation. Le but est bien entendu de repérer l’origine de la douleur. A partie des questions, le spécialiste déterminera plus exactement la maladie et les zones du corps atteinte par l’aide d’un examen médical.

En cas d’infection ou d’une tumeur suspecte, Le Pr Aleth Perdriger, cheffe de service de rhumatologie du CHU de Rennes explique la possibilité d’examens, comme le scanner, la radiologie ou l’IRM).

Comment remédier à la douleur sciatique grâce à 3 astuces naturelles ?

Malgré l’efficacité des traitements naturels proposés, ils ne peuvent en aucun cas remplacer les remèdes médicaux.

Des huiles essentielles

Cette astuce est entièrement composée de différentes huiles qui combattent les douleurs et les actions inflammatoires. Comme l’annonce Isabelle Pacchioni, spécialiste en aromathérapie, leurs composants s’avèrent efficients contre les douleurs de la sciatique. Munissez-vous de :

  • 10 gouttes d’huile végétale d’arnica ;
  • 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre
  • 2 gouttes d’huile essentielle de  gaulthérie couchée.

Il suffit de mélanger les huiles et de masser longuement la partie à remédier, à raison de 3 fois par jour.

Une tisane au millepertuis 

Connu pour ses vertus soulageant, le millepertuis aurait une action efficace contre la douleur sciatique. De plus, cette plante n’interfère pas aux médicaments prescrits par les médecins. Mélangé à de la prêle et en tisane, le millepertuis et un allié imbattable pour atténuer les afflictions occasionnées par cette maladie, à en croire à Thierry Thévenin, producteur herboriste bio de plantes médicinales. Cependant, vous devez obligatoirement solliciter l’avis de votre médecin avant d’opter pour ce traitement.

Un bain antidouleur

Réalisez un bain antidouleur à l’aide des plantes adaptées pour mettre fin aux gênes occasionnées par la douleur sciatique. Vous aurez besoin de :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de genévrier ;
  • Une cuillère à soupe de base neutre pour bain.

Ajoutez la dose d’huile essentielle dans la base neutre pour bain et versez les deux dans la baignoire remplie d’eau. Relaxez-vous dedans pour une durée de 20 minutes pour bénéficier des ses avantages.

Voici d’autres remèdes contre la sciatique

L’alternative naturelle nécessite encore plus de tests scientifiques quant à l’efficacité contre la douleur sciatique. Certains traitements naturels sont néanmoins opérants pour atténuer les symptômes de la douleur sciatique.

  • L’acupuncture

Selon une revue publiée sur le Journal of Traditional Chinese Medicine, l’acupuncture peut venir à bout du mal-être causé par la sciatique. Cette médecine chinoise apaise la douleur ressentie par la patients de la maladie sciatique, à en croire à cette recherche.

  • La massothérapie

Une recherche parue en 2008 affirme que le fait de masser certaines zones du corps permettrait d’atténuer les symptômes de la douleur de la sciatique. Cette thérapie opérante contre la sciatique est généralement consacrée aux zones du bassin, de la cuisse, de la jambe et de la colonne vertébrale.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend