D’où provient le terme « allô » quand on répond un appel au téléphone ? – Recettes en Famille

D’où provient le terme « allô » quand on répond un appel au téléphone ?

by Emma

Tout le monde utilise ce mot en décrochant un appel. Paradoxalement, très peu de gens connaissent ce que cela signifie alors qu’il est toujours utilisé. Découvrez la provenance du mot « allô » dans cet article comme le relaye Europe 1. Focus.

Une interview diffusée sur le média Europe 1 a dévoilé au grand jour le sens du mot « allô ». Ce dernier tient son origine d’un pays européen mais très peu connait son histoire.

Les explications de Stéphane Bern

Stéphane Bern, expert d’histoire a élucidé le sens du mot « allô » lors de son interview  dans l’émission radio Europe 1. Tout le monde affirme ce mot avant de discuter à son interlocuteur au téléphone mais la signification est mystérieusement méconnue. Ainsi, l’animateur célèbre a relaté sa provenance et son histoire. Le mot « allô » est très ancien mais qui est utilisé jusqu’à aujourd’hui.

Petite histoire !

Afin d’expliquer aux auditeurs ce que cache ce mot, l’homme qui co-anime l’émission aux côtés de Matthieu Noël, lève le voie sur son histoire. Il s’agit en fait d’une expression utilisée par les francophones qui proviennent de la Hongrie ! Selon les idées, reçues,  « allô » est l’interjection qu’on utilise dans le monde entier mais loin de là. Les Italiens ils ne l’utilisent pas, ils répondent « pronto » pour répondre au téléphone. De leur côté, les Espagnols répondent « diga » lorsque quelqu’un appelle au téléphone. Sachez que ce terme employé par ceux qui utilisent la langue de Molière est présent dans le dictionnaire Larousse.

Lequel est correct : « Allô » ou « allo » ?

Ce fameux mot est inscrit sur le livre qui fournir les définitions des mots et néologismes qui existent dans la langue française. Ces deux variants d’écriture ont fait naitre un débat à l’Académie Française qui préconise d’utiliser un accent circonflexe sur le « o » de « allô ». A vrai dire, ce n’est pas un terme français et l’orthographe, qui a suscité une polémique, a fait l’objet de verdict. Quoi qu’il en soit, cette interjection vient tout droit de la Hongrie et son sens repose sur les quatre lettres qui le composent.

« Allô » est un mot inventé par Tivadar Puskas

Plusieurs personnes pensent que le mot « allô » n’est autre que la version française de l’anglais « hello », ce qui veut dire « bonjour » mais ce n’est pas le cas. A vrai dire, ce mot utilisé tous les jours est relatif au mot hongrois « hallo », qui veut dire « j’écoute ». Pour autant, cette expression n’est pas née d’un accord de ce pays européen car elle a été inventée par Tivadar Puskas, la personne qui a lui-même créé le central téléphonique. A l’heure où ce mot suscite encore des questionnements, cette histoire enrichit la culture générale de chacun.

Les berges normands utilisent un mot similaire

Lors du test réalisé par l’inventeur hongrois après avoir monté la révolutionnaire en avril 1877, il a prononcé à son interlocuteur « hallod ». C’est un mot confirmé qui répond à « hallom », ce qui signifie « je t’entends ou j’écoute en hongrois ». De surcroît, ce terme a été réapproprié par les Français avec le mot dont on ne peut se passer. Ce ne sont pas les seules personnes qui ont utilisé cette interjection. En fait, en XIème siècle, les bergers normands qui ont habité en Angleterre après l’invasion de Guillaume le conquérant, lorsqu’ils ont réunis leurs troupeaux, ont crié « hallo ! ». Dans le territoire québécois, le mot sur lequel a tranché l’Académie Française est aussi employé sauf que la signification n’est pas la même dans ce cas. La population du Québec ne l’utilise pas pour répondre au téléphone mais plutôt pour se retrouver un de ses jours, ou bien pour se dire au revoir. Le téléphone est un dispositif indispensable pour rester en contact à des personnes qui se trouvent à des milliers de kilomètres, mais il est faut être très prudent avec d’éviter de dormir à côté.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend