Deux sœurs ouvrent leur commerce ambulant d’objets en vrac – Recettes en Famille

Deux sœurs ouvrent leur commerce ambulant d’objets en vrac

by Emma

Les habitants de la région ont enfin accès à la vente en vrac grâce à ce commerce. C’est l’unique commerce de ce genre dans le village.

Ce commerce en vrac parcours les villes de la Belgique et n’est pas destiné pour les grandes villes.

Cette épicerie nomade sillonne les routes de Seneffe depuis 2 semaines, en Wallonie. La camionnette de Vrac’ment bon est composé de plusieurs distributeurs. Ces derniers sont identiques à ceux que nous retrouvons dans les commerces de vrac classiques.

Ce concept a été pensé et lancé par Sophie et Catherine Pâque, deux sœurs de Seneffe. Elles ont choisi un commerce mobile, car :

« Lorsque nous nous sommes mises en quête d’une surface commerciale, il n’y en avait pas de disponible sur Seneffe. Alors nous nous sommes dit que nous allions nous rendre dans les différents villages de l’entité (qui en compte 7, NDLR). » Nous confie Sophie.

« Nous avons aussi constaté que dans certains, il n’y avait plus de commerce, plus rien. En discutant, on a entendu que les gens seraient heureux de nous voir arriver. »

Ce commerce peu habituel a déjà fait un grand nombre d’adeptes. Voici ce qu’une cliente a confié aux journalistes :

« Ça réunit la proximité, l’alimentation de qualité, la production locale, le contact. Le vrac, on n’y est pas encore vraiment habitués (…) On n’a pas toujours le temps ou l’énergie d’aller dans des magasins de vrac qui ne sont pas tout près. Donc, cette initiative, c’est parfait. »

Ce concept pourrait-il s’adapter aux grandes villes ? En tout cas, il a déjà un bel avenir dans les petites villes.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend