Des symptômes sur les pieds peuvent traduire un infarctus ou un AVC – Recettes en Famille

Des symptômes sur les pieds peuvent traduire un infarctus ou un AVC

by Emma

A l’heure, les pathologies cardiovasculaires sont sous le feu du projecteur. Dans ce sens, de plus en plus de gens sont conscients de la gravité de ces maladies en plus des séquelles qui peuvent en résulter. Afin de remédier aux problèmes cardiaques, certains signes sont à prendre en considération, notamment des symptômes qui apparaissent sur les pieds.

Une grande majorité de mortalités sont occasionnées par des troubles cardiovasculaires. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ces derniers représentent le facteur primordial de mortalité à l’échelle mondiale. Tous les ans, 17,7 millions sont morts en raison de cette maladie grave. C’est pourquoi les gouvernements appréhendent cet enjeu capital sur la santé de la population mondiale. Les patients de cette pathologie manifestent plusieurs signes, comme ceux sur les pieds.

C’est quoi un infarctus du myocarde ?

Le flux sanguin alimente le cœur, à travers l’artère coronaire. Plusieurs raisons font que des plaques composées de cholestérol se créent au long de la paroi de cette artère, alors que ce phénomène peut l’obstruer. Dans une telle situation, le débit du flux sanguin ralenti subitement ou s’arrête même. Sachez que lorsque les cellules du cœur manquent d’oxygène, elles finissent par détériorer au fil du temps. On parle alors d’un infarctus du myocarde, aussi connu soue le nom de crise cardiaque. Parmi la population française, 80 000 patients endurent un infarctus, avec 12 000 décès à en croire à la statistique annuelle rapportée par l’INSERM.

L’accident vasculaire cérébral

La manifestation de l’accident vasculaire cérébral est similaire à celle de l’infarctus. Chez  80 % des patients atteintes d’un AVC, il s’agit d’une occlusion d’une artère cérébrale du fait de la présence d’un caillot sanguin. Puisque le cerveau ne reçoit pas l’oxygène dont il a besoin dans un intervalle de plusieurs minutes, il subit alors un effet fatal. Toujours selon les informations de l’INSERM, 2 millions de neurones dissipent toutes les 60 secondes lorsqu’une personne est atteinte d’un AVC.

Quels sont les signes d’un accident vasculaire cérébral ?

Il est indispensable de rester alerte aux signes d’un AVC ou d’un infarctus du myocarde, en raison des séquelles éventuelles. Généralement, ces deux pathologies surviennent de  manière prompte, mais les symptômes peuvent être repérés avant que l’aggravation de la situation. Le fait de connaitre lesdits signes est à même de sauver des vies.

Le lien entre des signes sur les pieds et un infarctus

Pour attester la présence de maladie cardiovasculaire, les experts prescrivent un examen de votre pied. Selon la conclusion du Dr. Florence Beauvais au Figaro, Lorsque les jambes ou les pieds gonflent, cela fait partie des signes majeurs d’un trouble cardiaque. Quant au Dr Beauvais, « On n’entre plus dans ses chaussures » à ce stade. Ce signes doit ainsi alerter, notamment quand celui-ci est survient soudainement, accompagné d’une prise de poids brusque.

Par ailleurs, une thrombose veineuse ou au niveau des artères peut tout de même témoigner un infarctus ou un AVC.  Souvent, cela se manifeste  au niveau des jambes en plus d’autres signes manifestes à prendre en considération. Un sur deux personnes atteintes de thrombose ne présente aucun signe, mais il est important que certains des signes doivent alerter. Parmi eux, une douleur dans la zone où se trouve la thrombose, la partie concernée durcit ou encore une apparition d’œdème. Si vous repérez un ou plusieurs de ces cas, il est vivement conseillé de consulter votre médecin.

Une sensation de paralysie ou des engourdissements au niveau des jambes sont aussi des signes probables d’un AVC.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend