Des bébés déjà accros à la drogue dès leur naissance !

Avez-vous déjà entendu parler du syndrome de sevrage chez le nouveau-né ? Ce n’est autre qu’un trouble qui affecte les nourrissons dont les mères sont toxicomanes, et qui pendant leur grossesse ne cessent de se droguer.

Aujourd’hui, plusieurs bébés viennent au monde avec ce syndrome. De ce fait, ils sont obligés de consommer des doses de morphine, de manière régulière afin de pallier leur manque d’héroïne.

Ce qui est arrivé à Zoé :

Zoé est un nouveau-né accro aux opiacées. De ce fait, elle nécessite de prendre régulièrement de la morphine. En effet, pour soulager son manque, l’équipe médicale lui administre ce composant environ toutes les trois heures. C’est une situation injuste et assez dure pour un nourrisson, victime du manque de responsabilité, de l’insouciance et l’immaturité de sa mère.

Les substances consommées par sa mère durant sa période de grossesse sont également ingurgitées par le fœtus. Cela va ainsi provoquer la dépendance de celui-ci. En plus de souffrir d’un manque, Zoé doit également affronter des épisodes de diarrhées, de frissons, de douleurs musculaires et de tremblements.

La seule façon de l’apaiser est l’administration d’importantes doses de morphine au quotidien. La dose va diminuer petit à petit jusqu’à ce que le nourrisson soit entièrement sevré et ne ressente plus aucun manque.

Le cas de Zoé n’est pas isolé ! En effet, aux États-Unis, de nombreux bébés viennent au monde avec le même problème. D’après le reportage de «sept à huit », en moyenne, un nourrisson accro à l’héroïne naît aux USA toutes les 25 minutes, soit 10 fois plus qu’il y a 10 ans auparavant.

Ce phénomène est également dû en majeure partie aux prescriptions de médicaments dérivés de l’opium, de manière abusive. Il faut savoir qu’aux USA, pour soulager de simples douleurs cervicales, de puissants antalgiques peuvent être utilisés. Ceci rend la population beaucoup plus accro aux drogues, y compris les femmes et les bébés qu’elles portent et mettent au monde.

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

Voir aussi:  Astuces ventre plat, voici la boisson miraculeuse
To Top

Send this to a friend