Des astuces naturelles pour traiter les hémorroïdes – Recettes en Famille

Des astuces naturelles pour traiter les hémorroïdes

by Emma

Un sur deux Français âgés de plus de 50 ans a déjà souffert d’hémorroïdes au moins une fois dans sa vie. D’une manière générale, certains ont recours à des médicaments et d’autres utilisent des soins faits maison pour traiter ce désagrément. Cependant, les deux méthodes ne sont pas tout le temps opérantes. Saviez-vous que des astuces naturelles peuvent vous aider à remédier aux hémorroïdes. On vous en dit plus.

Les hémorroïdes, c’est quoi ?

En réalité, les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se développent au niveau de l’anus ou sur le rectum. Il y a hémorroïdes internes et il y a aussi les hémorroïdes externes.

Les hémorroïdes internes se forment à l’intérieur de l’anus ou sur la partie inférieure du rectum.
Les hémorroïdes externes, quant à elles, se développent à l’intérieur de l’anus et peuvent engendrer une enflure sur cette partie. Le second type d’hémorroïdes est le plus sensible parce que des fibres nerveuses se concentrent majoritairement sur cette zone.

Quel sont les symptômes des hémorroïdes ?

Les personnes atteintes d’hémorroïdes détectent facilement les signes annonciateurs, notamment, une sensation d’inconfort, des saignements lors des selles, ou encore des démangeaisons au niveau de l’anus.

Nombreuses sont les facteurs, comme les problèmes de digestion, des changements hormonaux, une mauvaise alimentation, l’obésité, etc.

Comment traiter les hémorroïdes efficacement ?

Cette préparation naturelle fait ses preuves pour remédier aux hémorroïdes externes. Le principe est de mélanger de tremper une petite boule de coton dans du vinaigre de cidre et de l’appliquer sur la partie à traiter. Laissez agir durant 30 minutes et réitérez la même opération plusieurs fois par jour, soit 4 à 5 fois.

Pour ce qui est du cas d’hémorroïdes internes, imbibez une boule de coton de vinaigre de cidre et faites congelez. Essayez de l’insérer à l’intérieur de l’anus.

Une autre alternative est de consommer une cuillère à café de vinaigre de cidre dilué dans un verre d’eau. Buvez cette solution acide à chaque déjeuner et dîner. Le vinaigre de cidre doit son action antibactérienne et antifongique à sa composition. Ainsi, il aide à limiter considérablement les démangeaisons. Le vinaigre de cidre est tout de même doté de vertu astringente qui facilite une récupération rapide des lésions subies par les vaisseaux sanguins.

D’autres astuces en application locale contre les hémorroïdes

  • L’argile verte

Depuis de longues années, l’astuce à l’argile verte est prisée pour remédier aux hémorroïdes. Cette poudre issue de roche naturelle est dotée de propriétés antibactériennes et antifongiques qui favorisent la guérison des vaisseaux sanguins enflés. Les vertus antioxydantes de l’argile permettent d’assainir le flux intestinal lorsqu’il est appliqué en cataplasme.

  • L’huile d’olive

La composition de l’huile d’olive a pour effet d’atténuer la douleur endurée par les veines endommagées mais aussi de préserver la santé de la peau après les blessures.

  • L’ail

L’ail est constitué d’un composé actif nommé allicine aux vertus puissantes qui opèrent contre les champignons et les bactéries. En application locale, ce condiment agit contre les enflures des vaisseaux sanguins et favorise la guérison des lésions.

A RETENIR

Réviser son mode de vie est important pour éviter les hémorroïdes. Voici des gestes à appliquer pour cela :

Privilégier les aliments riches en fibres

Pour faire le plein en fibres, il est indéniable de consommer des aliments riches en fibres, notamment des légumes. Cette habitude permet tout de même de favoriser une bonne digestion, de chasser les toxines et pour un meilleur transit intestinal. Suivez une alimentation saine et biologique le plus que possible.

S’hydrater suffisamment

Comme l’organisme est composé de 70% d’eau, son bon fonctionnement nécessite une bonne hydratation. L’eau booste le fonctionnement de l’intestin et l’évacuation des selles. Boire suffisamment d’eau permet également d’éliminer les déchets et les toxines qui envahissent l’organisme.

Effectuer des sports réguliers

La sédentarité est l’un des facteurs de risque de développer les hémorroïdes. Lorsque le corps bouge constamment, les intestins seront aussi en mouvement et cela fait naître généralement un bon fonctionnement du corps. Tâchez à réaliser des activités physiques régulièrement. L’idéal est de vous y mettre 3 fois dans la semaine, voire plus.