Des astuces de perte de poids durant le Ramadan – Recettes en Famille

Des astuces de perte de poids durant le Ramadan

by Emma

Le Ramadan, c’est le mois durant lequel les musulmans se concentrent sur le jeûne. Il s’agit d’un intervalle sacré au regard les pratiquants de cette religion, sans parler de ses propriétés pour la santé. Détox, perte de poids, sont autant d’avantages lors du Ramadan, si on respect les mesures adaptées.

Au neuvième mois du calendrier musulman, le Ramadan est un moment jeûne qui traduit l’un des piliers musulmans. Lors de ce mois, ces dernies doivent d’abstenir de manger, de boire, de fumer, d’avoir des relations sexuelles entre l’aube et le coucher du soleil.

« L’Iftar » et le « s’hour »

Le neuvième mois de l’Islam répartit la journée en deux repas « l’iftar », qui se passe au coucher du soleil et le « s’hour », qui se passe avant le lever du soleil. C’est là que le jeûne musulman commence. Le premier s’agit du repas où les musulmans rompent le jeûne et l’autre permet à faire le plein en énergie et de consommer un verre afin de tenir même en période de jeûne.

Le jeûne favorise la prise de poids…

Si on pense que le jeûne jusqu’au soir durant un mois favorise la perte de kilos, cette idée n’est pas un diktat. La raison ? Bien évidemment, une privation de tout aliment durant la journée augmente la faim. L’appétit fait naitre l’envie de consommer des repas gras et sucrés. Le « iftar » lest souvent suivi de plats copieux dans les territoires musulmans. Cela explique la prise de poids lorsqu’on suit des habitudes alimentaires non adaptées. Plus de légumes et fruits permettent de délester des kilos à la fin de ce mois de Ramadan. Même si  le jeûne ne dure que douze heures par jour, on consomme plus de calories que celles dépensées tout en sachant que les sports sont prohibés durant cette période sacro-saint. En plus des repas copieux, gras, sucrés et salés, le sujet a plus de chance de grossir malgré les privations d’aliments. Par ailleurs, les bouleversements des heures de sommeil font tout de même partie des causes de la prise de poids. Le corps stocke alors plus de lipides.

Comment maigrir en Ramadan ?

Avec une alimentation révisée, il est possible de brûler des graisses en Ramadan. Une des astuces est de programmer le régime une semaine avant. Des repas hâtifs peuvent amener à grignoter sans laisse. Par contre, lorsqu’on planifie préalablement une alimentation saine et équilibrée, la sensation de satiété est au rendez-vous. La perte de poids implique une consommation de plus de protéines et de réduire le taux de lipides imprégné afin de se trouver dans un corps bien sculpté. En outre, une bonne hydratation est importante, notamment avant de manger. Il est conseillé de boire un verre d’eau avant chaque repas. Si cette habitude est vivement conseillée, c’est en raison de son effet à réactiver l’appareil digestif, donc une sorte de signal qui dit de fonctionner à nouveau. Ce n’est pas tout, mâchez lentement !  Avec des plats comme que le velouté de légume ou bien un filet de poulet avec des sources de fibres permettent facilement d’assouvir aux besoins énergétiques et de perdre davantage de poids. Le fait de fractionner les temps de repas le plus que possible favorise un rééquilibrage alimentaire adapté.

Mieux vivre le Ramadan

Le sommeil est à prendre en compte pendant le mois du Ramadan. Pour preuve, l’altération des heures de sommeil engendre une fatigue, mais cela peut être neutralisé après une consommation d’assez de calories. Les spécialistes recommandent dans ce cas de dormir 7 heures par nuit au minimum ainsi que d’éviter les dîner tardifs pour ne pas compromettre le fonctionnement digestif. Si vous ne pouvez pas consacrer des heures de sommeil suffisantes la nuit, faites quelques temps de sieste dans la journée, notamment dans l’après-midi. Cette routine de vie améliore la capacité mémorielle. Même après les 30 jours de Ramadan, vous devez garder les bonnes habitudes de vie afin de ne pas augmenter l’indice de masse corporelle. Dans ce sens, limitez les apports caloriques consommés.

Les aliments à consommer

Pour les personnes qui souhaitent perdre du poids à long terme, évitez la friture et consommez des aliments cuits au four. Privilégiez les dattes, les fruits frais, une tranche de pain complet ou encore un produit laitier écrémé lorsque vous rompez le jeûne. Afin d’éviter la sensation de lourdeur après ce repas, privilégiez le plat de résistance, comme les fibres, les glucides complexes et les protéines après les premier repas, c’est-à-dire une ou deux heures après cela. Remplacez les viandes rouges par des poisons ou du poulet, par exemple. Sachez que les œufs sont tout de même des substituts au steak de bœuf. De ce fait, vous pourrez éviter les gras de ce dernier. Evitez le café, les sodas ou le thé, donc les stimulants afin de ne pas perturber les heures de sommeil.  A la place de ces aliments, optez pour des boissons en infusions, détox ou bien de l’eau. Il est conseillé de boire huit verres par jour pour une santé optimale. Avant que le soleil se lève, buvez un grand verre d’eau afin de prévenir la soif dans les heures d’après.

Certaines des habitudes saines doivent être gardées, même après les 30 jours du Ramadan pour rester en bonne santé.

Qu’en-est-il des sports durant le Ramadan ?

Les sports sont prohibés en période de Ramadan, mais vous pouvez effectuer des activités physiques intenses, quelques heures ou quelques minutes avant le dîner. Par exemple, le yoga, la marche rapide ou encore la natation afin de garde le corps dynamique et de brûler les graisses du corps. Si vous avez l’habitude de réaliser cela, le corps supportera mieux les journées de jeûne.

La notion du jeûne intermittent

Le but du Ramadan n’est pas de perdre du poids mais les personnes en surpoids peuvent améliorer leur habitude alimentaire. A la différence du Ramadan, les personnes peuvent boire des boissons lors du jeûne intermittent. L’idée est d’alterner des horaires d’abstention aux périodes de repas. Ce principe contribue à bénéficier profiter de plusieurs avantages pour la santé, comme l’effet brûle-graisse. Dans le cadre du jeûne intermittent, les sujets peuvent adopter le jeûne partiel, la méthode 5 :2, la méthode 8 :16 ou bien le fasting. Les avantages sont nombreux, comme la diminution du graisses et du sucre stockés dans l’organisme, un équilibre des sensations alimentaires, la sécrétion accrue de l’hormone de croissance, le fait de stimuler la réincarnation des cellules, une amélioration de la capacité physique et intellectuelle, un assainissement de l’organisme, une prévention de plusieurs pathologies relatives à l’obésité. Parmi eux, les maladies cardiovasculaires ou la maladie diabétique. Non seulement la perte de poids, mais le jeûne intermittent permet également de limiter les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire prématuré. Par ailleurs,  22 femmes ont prouvé la transformation  de leur corps et de leur mode de vie après avoir adopté des jeûnes intermittents.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend