Découvrez les 6 faits que les agents funéraires seulement savent – Recettes en Famille

Découvrez les 6 faits que les agents funéraires seulement savent

by Emma

Etre employé des pompes funèbres n’est pas une mince affaire, loin de ce que les autres pensent. En effet, la majorité des gens pensent que c’est un métier comme tous les autres alors que ce n’est pas le cas. Les journées de ces agents sont pleines d’anecdotes et ils gardent certaines choses en secret. Voici 6 preuves qui sont pour le moins étonnantes.

Les croque-morts : c’est le surnom assez biscornu des agents des pompes funèbres. Ils ont comme responsabilité de préparer le défunt ainsi que les proches de celui-ci à surmonter la rude épreuve pour en sortir paisible. Ce ne sont pas tous les gens qui peuvent assumer ce rôle du fait de son importance.

Durant la période d’antan, les proches ont enterré leur proche défunt et actuellement, des agents spécifiques dédiés à cet effet le font à la place de ses proches. Et vue l’évolution constante de la vie humaine, certaines personnes présument qu’à l’avenir, il se pourrait que les défunts ne feront plus l’objet d’enterrement ni de crémation.

Certaines des moments vécus par les agents des pompes funèbres paraissent surréalistes. Découvrez quelques-unes de ces faits étranges.

  1. Les agents funèbres ferment la bouche et les yeux du défunt

Les agents des pompes funèbres s’occupent de mission hors du commun au moment de la préparation du corps. Ainsi, ils ferment la bouche et les yeux du défunt pour que les muqueuses ne sèchent pas. De manière générale, c’est une mission imposée  à un thanatopracteur. Pour ce faire, l’agent en charge utilise un point de bouche ou encore un adhésif. En sus, ils peuvent également utiliser des lentilles pour les yeux ; à savoir qu’elles sont discrètes.

  1. Certains des employés volent le corps

Ce ne sont pas tous les agents qui sont concernés, mais il arrive que les certains des employés des pompes funèbres camouflent des corps de défunt. Pour ce qui est de la valeur, elle peut-être banale mais peut-être également valeureux.

Selon le rapport de 2018 paru sur le 20 Minutes, un individu aurait été suspect d’avoir dérobé des dents en or sur les corps, objet d’enquête à Lyon. Le suspect en question était un responsable d’agences de pompes funèbres, dénoncé par une des employés. D’ailleurs, un autre fait plus sordide à propos de relations sexuelles avec des cadavres a paru sur des médias britanniques.

  1. Habiller le défunt, une mission compliquée

Si les cadavres sont difficiles à habiller, c’est parce que le corps devient vraiment rigide. On parle de rigidité mortuaire, venant de l’expression rigor mortis. De ce fait, pour enfiler les vêtements à des cadavres, les employés des pompes funèbres sont contraints de découper l’arrière d’une chemise pour le réussir.

  1. Le massage des défunts

Encore une fois, cette tâche incombe au thanatopracteur. Quand le corps devient raid, c’est la personne qui effectue un massage afin de le décontracter le plus possible. Le massage en question part des doigts, des jambes et des bras pour répartir les fluides de manière homogène. A ce moment, certaines zones du corps peuvent aussi être repositionnées pour donner une apparence la plus naturelle.

  1. Les agents funèbres cassent les os sciemment

Cette anecdote fait froid au dos, mais c’est une partie de la journée pour les agents des pompes funèbres. Le secret a été dévoilé par l’ouvrage “Chroniques de mon crématorium” de Caitlin Doughty. La raison ? Il se peut que le corps du défunt ne soit pas adapté au cercueil. Dans ce cas, les os des omoplates et des doigts peuvent être ajustés pour qu’ils se croisent sur l’abdomen.

  1. Les corps de cadavres peuvent faire du bruit

Lors de la période décomposition, le corps du défunt subit des faits multiples. De ce fait, les employés funèbres entendent des bruits lorsque les corps dégagent des gaz par le biais des orifices du corps. Le processus de décomposition ne s’arrête pas là puisque le corps subit tout de même des transformations.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend