Découvrez les 5 signes précurseurs d’une maladie hépatique – Recettes en Famille

Découvrez les 5 signes précurseurs d’une maladie hépatique

by Emma

Etant un des organes vitaux, le foie est une vraie industrie d’assainissement pour l’organisme. Des fois, il se peut qu’il soit surchargé souvent dû aux aliments industriels. Mais heureusement, sa maladie n’arrive pas sans prévenir, nous pouvons alors dans ce cas-là trouver une solution avant que ça ne soit trop grave. Prêtez alors attention à ce que votre organisme peut vous envoyer comme signe car il y a des chances qu’il nous informe d’un quelconque problème du foie. Nous allons alors vous présenter ici cinq indices montrant la possibilité d’un problème du foie.

Les pesticides, les conservateurs et les colorants alimentaires, le tabac, l’alcool,… une surconsommation de ces derniers peut surcharger le foie, il peut alors nous envoyer des signes qu’il ne faut pas ignorer. Ces cinq signes sont à bien observer car ils peuvent montrer un problème de fonctionnement du foie.

Les rôles et l’importance du foi

Le foie est un organe noble de l’organisme, on ne peut pas vivre sans. Il assure plus de 500 activités indispensables à l’organisme tels que la fabrication de la bile et des protéines utile au métabolisme, le stockage des glucides, vitamines et des minéraux,… Il a aussi pour rôle dépurer et de détoxiquer le sang pour que les substances toxiques ne s’entassent pas pour créer des problèmes à l’organisme.

Tant qu’elle reste en bonne santé, elle très utile au bon fonctionnement de l’organisme. Quand on ne prend pas soin d’elle, plusieurs pathologies non négligeables peuvent se montrer en conséquence tel que l’hépatite, la stéatose hépatique et même le cancer du foie. Plusieurs de ces maladies peuvent être dues à un mauvais régime alimentaire.

5 symptômes pouvant montrer un problème du foie

Il ne faut pas négliger ce qui arrive à votre corps pour pouvoir éviter des problèmes plus graves. Des fois, en présence de certains signes, il est utile d’aller consulter un médecin pour qu’il vous donne un traitement adéquat avant qu’il ne soit trop tard. « Mayo Clinic », une fédération hospitalo-universitaire de recherche américaine nous avance alors 5 signes à ne pas négliger :

  1. Présence de démangeaisons et sensibilité cutanée supérieure à la normale

Lorsque le foie ne peut pas évacuer les substances toxiques, ces derniers s’entassent, ce qui cause une sensation de gêne sur la peau.

Le Pr Patrick Marcellin, hépatologue et directeur des recherches INSERM au centre hospitalier de Beaujon développe dans le « Journal des Femmes » que ce phénomène peut se produire quand la production de la bile au niveau du foie rencontre des problèmes et selon lui cela “entraîne un trop plein d’acide biliaire dans le sang, des petites inflammations des vaisseaux sanguins et donc des démangeaisons cutanées”.

  1. Des sensations douloureuses

Lors d’un problème du foie, on peut sentir son corps devenir lourds, surtout due à un excès d’alcool. Un diagnostic médical pourra vérifier si c’est un problème du système digestif en entier, ou un problème uniquement intestinal, ou si c’est vraiment le foie qui est atteint.

  1. Une brusque diminution du poids

Une diminution assez rapide du poids, associé à appétit en dessous de la normale peut-être un signe. Cela peut être de la cirrhose, une maladie qu’il ne faut à tout prix pas négliger car elle peut provoquer un cancer du foie.

  1. Une impression de fatigue répétée

Se sentir fatiguée est normale, se sentir fatiguée un peu trop souvent sans augmentation des activités qu’on fait au quotidien par contre ne l’est pas. Cela peut-être lié au foie. Selon le Pr Marcellin, une insuffisance en force, une perte d’intérêt ou même se sentir déprimé peut être des manifestations de cela.

  1. Hémorragie répétée et hémorragie interne

La page de la Société Française d’Hépatologie (AFEF) rapporte que cela peut s’agir de sangs présent dans les vomis, du sang de couleur noir ou rouge dans les selles, le nez ou les gencives qui saignent et aussi des bleus

Selon le site de la Société Française d’Hépatologie (AFEF), ces derniers impliquent la présence de sang dans les vomissements, du sang noir ou rouge dans les selles, un saignement du nez ou des gencives, ainsi que des ecchymoses répétés.

Si on veut éviter ou restreindre le plus possible les problèmes de foie pouvant survenir, le mieux c’est de surveiller son régime alimentaire et d’adopter une hygiène de vie adéquate. Des fois, les signes ne montrent que des problèmes négligeables, mais certains autres peuvent s’avérer plus fatales. Il faut noter que ces signes ne surviennent pas lors d’un problème du foie uniquement, mais peut aussi montrer des problèmes d’autres domaines de l’organisme. C’est pour cela qu’il est utile de rejoindre un médecin pour obtenir une prescription sûr.

Des recommandations pour un bon état du foie

Ces astuces peuvent être facilement applicables à notre vie de tous les jours. Elles vous aideront à avoir une hygiène de vie plus saine dans le but de limiter les dangers pouvant menacer le foie et l’aider à mieux effectuer ses activités.

Cela peut aussi l’aider se raviver car le foie a la particularité de pouvoir se régénérer  par lui-même. On doit juste l’aider un tout petit peu.

Diminuer la consommation d’alcool : On peut très bien échanger cela avec du jus de légume.

Une tasse de café journalière : Sans sucre évidemment.

Une consommation de sucre réduite : Vous pourrez utiliser des substituts tels que l’amande, ou fruits à coque similaires dans ce cas-là.

De l’ail et de l’oignon parmi les ingrédients de vos repas : Le soufre est présent dans ces ingrédients, ce qui catalyse la libération d’enzyme du foie et le processus d’évacuation des toxines.

Le radis noir : C’est un légume qui peut beaucoup aider le foie, qu’il soit broyé en tant que jus, fais en salade, cuit…. c’est très efficace.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend