De nombreux éléphants sont dépecés en Chine afin de confectionner des bracelets guérisseurs

Malgré les nouvelles récentes qui stipulent que le gouvernement britannique envisage d’interdire définitivement l’exploitation de l’ivoire, il existe encore de nombreux autres facteurs contribuant à l’extermination des individus restants dans la nature.

En plus d’être braconnés pour leurs fameuses défenses en ivoire, les éléphants sont aussi chassés pour leur peau dans certaines régions du monde, notamment en Asie. D’ailleurs, la situation dans ces pays est de plus en plus inquiétante.

Des bracelets faits avec la peau d’éléphant :

D’après les rapports récents, un grand nombre d’éléphants d’Asie sont tués afin de répondre à une tendance de la mode consistant à utiliser leur peau pour créer des bijoux, notamment des colliers et des bracelets.

Chef des campagnes et de la conservation destinées à la protection des espèces menacées, dont les pachydermes, Monica Wrobel a indiqué que ces éléments ont été braconnés sur ordre. Le troupeau d’éléphants a été retrouvé, puis abattu et chaque morceau de leur peau retiré.

Juste après son abattage, la peau de l’éléphant lui est retirée de son corps. Il est souvent tué par une fléchette empoisonnée. Sa peau est ensuite polie afin d’être transformée en perles rouge sang, qui sont ensuite vendues comme bijoux. Ceux-ci se vendent aux alentours de 75 £ la pièce.

Une croyance asiatique qui affirme que ces perles peuvent prévenir des maladies, se trouve derrière cette tendance :

Alors que ces animaux sont aujourd’hui tués au Myanmar, leur peau est envoyée dans le sud-ouest de la Chine, à Xishuangbanna, de manière clandestine. La demande y est très forte actuellement. Les enquêteurs ont aussi découvert que les bracelets se vendent comme du petit pain sur les sites Internet chinois.

Les autorités ne savent plus où donner de la tête :

Voir aussi:  Sureau - Le fruit le plus anti-viral connu de l'homme

Lors de certaines enquêtes pendant cette année, jusqu’à environ 66 éléphants ont été saisis et la demande pour les fameux bijoux ne cesse d’augmenter. C’est ce qui explique en fait cette incitation cruelle à chasser encore plus d’éléphants pour ôter leur peau.

Depuis, les rapports ont prétendu que si cette affaire à la fois affreuse et immorale continue de fleurir à son rythme actuel. Les éléments qui se trouvent déjà dans une situation dangereuse, pourraient être en voie d’extinction en deux ans seulement.

Ainsi, si vous souhaitez contribuer à la survie de ces espèces rares, il est indispensable de prendre les mesures nécessaires afin d’empêcher ce commerce illégal.

Vous pensez sûrement que vous n’avez pas la possibilité de faire quelque chose en ce sens, dites-vous que même le simple fait de diffuser cette information est déjà une importante part de responsabilité.

Osez dénoncer cet acte ignoble et ne restez pas silencieux !

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)
To Top

Send this to a friend