Confinement : Les restaurants et les bars pourront ouvrir leurs portes à partir de mi-février – Recettes en Famille

Confinement : Les restaurants et les bars pourront ouvrir leurs portes à partir de mi-février

by Emma

Selon le Premier Ministre Jean Castex, lors de son communiqué de presse, les bars et les restos ne pourront pas rouvrir le 20 janvier.

La nouvelle ne plaira pas aux responsables de restaurants et des bars. En effet, le premier ministre a mis en avant que les bars, cafés et restaurants sont prohibés de reprendre le travail le 20 janvier prochain. Pourtant, il n’a dévoilé aucune date précise pour la nouvelle reprise des ventes.

« Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, les restaurants encore jusqu’à la fin de ce mois, les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les équipements sportifs ou de loisirs, ne connaîtront, dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement », peut-on lire dans le communiqué de presse de Jean Castex. Puis d’ajouter que la prévision de réouverture ce mois de janvier est loin d’être réaliste, mais de sera au plus tôt vers mi-février.

L’avancé de la propagation du virus de Wuhan ne permet pas à ces enseignes précitées de reprendre le cours normal le 20 janvier. Selon les estimations du président de la république de France, Emmanuel Macron, la réouverture est relative à un pic de 5000 contaminations journalières. Cependant, les scientifiques ont compté jusqu’à 25.000 cas ce mercredi, si le bilan était de 20.000 cas, mardi.

De nouvelles aides au profit des bars et restaurants

Les travailleurs des restaurateurs et bars pâtissent jusqu’à présent des mesures restrictives établies. Ainsi, ils attendent tant bien que mal l’arrivée des nouvelles subventions du gouvernement pour assouvir à leurs besoins quotidiens. Pourtant, ils devront patienter jusqu’à ce que les membres gouvernementaux déclarent les nouvelles mesures.

En parallèle, le gouvernement poursuivra son soutien économique envers les différents secteurs de travail ainsi que les acteurs, selon le premier ministre. A cet effet, il incombe aux ministres inhérents de déterminer et de connaître les secteurs en question pour un examen optimal et pour des accompagnements en plus.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend