Cette mère célibataire noire raconte ce que les gens lui disent parce qu’elle a des enfants blancs – Recettes en Famille

Cette mère célibataire noire raconte ce que les gens lui disent parce qu’elle a des enfants blancs

by Emma

A 11 ans, Treka Engleman a perdu sa mère. Elle est la benjamine de 11 fratries et a connu ce que c’est de souffrir, comme plusieurs autres enfants qui vivent une situation émouvante. Elle n’avait personne pour lui apprendre le rôle d’une maman mais à 30 ans, elle l’est devenue instinctivement.

 

 

Lors de sa déclaration à Love What Matters, cette maman d’originaire des Etats-Unis relate : « J’ai 20 nièces et neveux, 3 grandes nièces, et beaucoup de cousins que j’ai gardés au fil des ans. J’ai travaillé dans le domaine du babysitting depuis que j’ai obtenu mon diplôme d’études secondaires. J’ai toujours fait du baby-sitting pour différentes familles ; je peux dire que je pensais avoir un don naturel pour m’occuper des enfants. Je ne me doutais pas que trois enfants allaient changer ma vie…. ». Puis d’ajouter que durant plusieurs années, elle a voulu être une mère d’accueil. « Pourtant, j’ai toujours hésité à le faire parce que je ne pensais pas qu’une personne seule comme moi pouvait être une mère d’accueil (pas de conjoint, pas d’enfants). »

 

 

Après avoir appris qu’elle pouvait adopter, Treka a emménagé dans un appartement à deux chambres et n’a pas attendu longtemps pour contacter l’orphelinat local afin de suivre les  cours afférents.

C’est avec les larmes plein les yeux que Treka a appris l’histoire de certains enfants dans l’orphelinat. Elle continue ensuite : « J’ai perdu ma mère quand j’étais jeune, mais je ne pouvais pas imaginer être sans ma famille. À ce moment-là, je voulais accueillir tous les enfants que je pouvais ».

Comme elle le désirait, Treka est autorisée à accueillir jusqu’à quatre enfants alors elle a coché Afro-Américain et Caucasien parmi les enfants qu’elle souhaitait élever.

 

 

Comme elle le déclare par la même occasion, « La couleur n’a pas d’importance pour moi. L’amour est l’amour, quelle que soit la couleur que vous ayez ».

Quelques temps après, elle était très heureuse de recevoir une demande d’accueillir un bébé de cinq jours. Le nouveau né nommé Elijah Lee Hill avait besoin d’un foyer et Treka l’a accueilli ouvertement.

Lorsque le petit Elijah avait un an, on lui a demandé d’accueillir deux sœurs, chose qu’elle n’a pas hésité à accepter la proposition.

« Il y avait cette belle petite fille. Elle s’appelait Alexis Bowman, mais j’ai réalisé qu’elle était seule, même si on m’avait dit que deux sœurs viendraient » raconte-t-elle. Puis de poursuivre « J’ai vite découvert que sa sœur Mercedes Bowman avait eu des ennuis et était allée dans un foyer. »

Depuis, les deux sœurs sont restées en contact mais Treka a demandé à l’assistance sociale si Mercedes, l’aînée et Alexis, pouvait vivre avec eux. Heureusement, l’assistante sociale a accepté.

Mercedes est venue emménager avec eux le 16 mars 2018. A ce moment là, les deux sœurs et Eli étaient tous très excités. La mère célibataire s’est trouvée avec 3 enfants âgés de 1 à 15 ans.

Treka confie qu’elle aimait sans réserve ses enfants. « J’aime ces enfants et je ne voudrais pas qu’il en soit autrement. Ils avaient besoin d’un foyer et j’avais plus qu’assez à leur donner… Ma famille ne voit pas de couleur, juste des enfants qui ont besoin de quelqu’un.

 

Un véritable amour maternel

« Oui, j’ai eu ma part de regards quand nous étions en public, mais nous continuons à marcher sans être dérangés. Des gens m’ont demandé : ‘Oh, vous faites du baby-sitting ?’ et ma réponse est non, ce sont mes enfants. Je ne dis jamais « enfants en famille d’accueil », mais mes enfants. Parce que c’est ce qu’ils sont et qu’ils le seront toujours ».

En novembre 2019, Treka a adopté définitivement les enfants et ils forment actuellement une famille de quatre.

« L’amour n’a pas de couleur dans ma maison et ils sont aimés inconditionnellement… Si vous envisagez d’accueillir ou d’adopter, je vous dis de foncer. Peu importe que vous soyez célibataire, divorcé, marié, noir ou blanc. Vous pouvez changer la vie de quelqu’un ! »

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend