Cette femme a convaincu les jurys pour être la plus belle silhouette en bikini – Recettes en Famille

Cette femme a convaincu les jurys pour être la plus belle silhouette en bikini

by Emma

Les hommes envahissent de manière exclusive les salles de musculation. Mais ces derniers temps, les femmes commencent par être attisées à appliquer cette pratique et se fixent des objectifs intenses. Le sport est une passion pour les plus persévérantes et s’adonnent en la matière durant des heures tout en combinant musculation et endurance dans la salle dédiée. La mise est d’autant plus évidente attendu que les partisans du sport adviennent à jouir d’une forme corporelle bien ferme et cintrée. Lauren Calladine est une des adeptes de ce sport tenace, une jeune femme qui a charmé le regard des juges pour son corps irréprochable en bikini. Les informations sont relayées par The Mirror. 

Etre en forme a toujours été précédé d’une bonne alimentation et de sport vigoureux. L’organisme requiert de la nutrition spécifique qui concourt à sa locomotion adéquate.

Au cours d’une activité physique, le corps puise de l’énergie découlant de l’alimentation afin d’épanouir la masse musculaire et d’évincer les matières grasses en plus. Lauren Calladine, âgée de 22 ans est une sportive qualifiée qui a remporté le titre mondial du : « plus beau corps en bikini ».

Un trophée bien mérité !

Etant étudiante pour devenir sage-femme, Lauren Calledine s’est lancée tout de même lancée dans l’activité sportive quelques mois avant qu’elle obtienne le titre flatteur de « plus beau corps en bikini » sur la planète.

Pourtant avant d’encaisser cette coupe, la jeune étudiante s’adonnait à un travail acharné et a dû faire des sacrifices.

Lauren passait effectivement, 18 heures par semaine à la salle de musculation pour développer la masse muscler de chaque partie de son corps. Elle est, pendant les séances, surveillée par un coach et se rendait deux fois par jour dans la salle de sport à avoir que cela ne lui permet que d’une journée de mi-temps pendant une semaine pour atteindre son objectif.

La jeune américaine consommait simultanément, cinq repas dans la journée afin de combler ses besoins en énergies et afin de déployer ses performances physiques. C’est grâce à cet entrainement déchainé qu’elle a pu concourir à deux championnats différents et a fini par obtenir deux trophées faramineux.

« Gagner deux titres de championne du monde après avoir commencé l’entraînement en Juin est tout simplement incroyable », s’est –elle exaltée.

Toutefois, son apprêt physique n’a pas été facile à son égard tout en sachant qu’elle continuait ses parcours académique en parallèle. La championne a confié : « Cela a été très éprouvant pendant quelques mois, aller au gymnase six jours par semaine, deux fois par jour, tout en suivant mes cours, mais ça en valait la peine ».

Dès son jeune âge, Lauren était enthousiaste d’athlétisme ainsi que de boxe. Cependant, elle n’avait jamais été audacieuse pour s’émanciper vers la matière et se souscrire à un challenge sportif avant que son compagnon, Rhys Spackman âgé de 23 ans, ne concourt à une compétition de musculation. À partir de ce moment, la jeune femme a fini par changer son mode de vie du quotidien en s’inscrivant à une séance de cardio le matin et une session de musculation l’après-midi, par le biais de l’assistance d’un coach.

A cet effet, elle a dû s’assortir à une ration alimentaire draconienne qui adapte les apports requis en fonction des objectifs souhaités. La future miss consommait alors cinq repas regorgés de glucides, de protéines ainsi que de bonnes graisses. Lorsque Lauren a remporté la deuxième place de la compétition Miss Bikini dédiée aux âgées de 17 à 23 ans, elle a fini première au Bikini Short, un concours aux jeunes femmes avec une mensuration de moins de 1,65 mètre.

Elle déclare : « Les juges recherchaient un corps mince et vous êtes également jugée selon votre prestation sur scène, votre posture, vos cheveux, votre maquillage, votre bronzage et votre bikini ». La jeune femme envisage de poursuivre ses études pour devenir sage-femme, mais ne lâchant pas la pratique sportive afin d’accueillir d’autres titres dans les compétitions à venir.

De l’entrainement pour un corps sain

A l’époque où on vit, les occupations professionnels, les charges familiales peuvent nous surcharger de stress et à terme finissent par altérer la santé. Cette contrainte est susceptible de décapsuler sur des excès en aliments à un manque d’activité corporel. Tandis que les experts de la santé sensibilisent inlassablement au besoin de sports de manière régulière. Rappelons que cette pratique contribue à l’épanouissement de soi.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’exercice physique apporte d’innombrables avantages dont le raffermissement des os, des muscles et l’amélioration du souffle ainsi que le rythme cardiaque. Dans ce sens, le sport aide à éviter les chutes, les fractures ainsi que les éventuelles maladies cardiovasculaires, la pathologie diabétique mais encore l’affaissement.

Des experts ont d’ailleurs démontré que l’activité physique prolongeait la durée de vie tout en gardant loin des diverses maladies. Faire des activités physiques contribue à dégager des endorphines aussi appelés : hormones du bien-être. D’après des études scientifiques, la production de ces hormones est source de bonne humeur, réduit les afflictions et combat à bras le corps le stress amené par la routine du quotidien.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend