Cette boulangerie de Sherbrooke a trouvé une façon d’éviter le gaspillage tout en aidant la communauté

Une boulangerie-pâtisserie de Sherbrooke a trouvé une façon d’éviter le gaspillage tout en donnant au suivant. Elle a installé une simple boîte de carton devant son bâtiment et y dispose ses surplus de pain chaque soir, pour que les passants puissent se servir gratuitement.

« Les baguettes que nous n’avions pas vendues le lundi, on a décidé de les mettre dans une boîte devant la boulangerie et de les donner. On essaye de partager le plus possible avec la communauté qui est ici à Saint-Élie », a confié Steeve Pinget, le propriétaire de l’entreprise, à Radio-Canada.


Le projet est tout nouveau. La boulangerie en a fait l’annonce lundi sur sa page Facebook et rapidement, l’information a circulé.

« Au coeur du pain » offrait déjà ses surplus à Moisson Estrie et au FreeGo. Mais elle a voulu faire profiter directement la communauté de Saint-Élie et a donc créé cette boîte à pain artisanale.

Installée et remplie lundi soir, la boîte était vide à l’arrivée du boulanger tôt mardi matin.

« C’était notre journée test hier. Ce sera aléatoire. S’il nous reste des produits, on va les mettre. Si on n’en a plus, bien, il n’y en a plus. On va penser à les mettre le soir quand il y en aura », a expliqué monsieur Pinget.

La boulangerie #aucoeurdupain s’est achetée une nouvelle machine « la boîte à pain 😉« . Elle la teste dès ce soir, vous…

Posted by Boulangerie-Pâtisserie "Au Coeur du Pain" on Monday, September 9, 2019

À la question « Pourquoi ne pas réduire la production afin d’éviter le gaspillage alimentaire? », le boulanger répond ceci:

« On ne sait jamais à l’avance qui va rentrer. On ne connaît pas les commandes. On ne connaît pas les consommations des gens. Le plus dur à gérer dans les produits frais, c’est toujours de dire qu’est-ce qu’on va vendre demain? Il y a des jours où il ne reste plus rien et d’autres où il en reste. Pourquoi? On ne sait pas. Nos produits se conservent une journée. C’est le défi du matin de savoir ce qu’on va vendre ».

Fort à parier que bien des gens sont ravis d’avoir accès à du pain toujours bon de façon gratuite, simplement en passant devant la boulangerie.

Verra-t-on cette initiative être imitée par d’autres commerces de la province? C’est une belle façon de donner au suivant, qui de plus, peut ménager la fierté de gens en détresse économique, qui peuvent craindre de se présenter à des comptoirs d’aide…

Pour la suite, ouvrir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend