Cette année, l’hiver sera le plus froid jamais observé durant le dernier siècle

Sortez vos pulls, vos vestes, vos chandails et tout autre habit chaud étant donné que l’hiver s’annonce plus rude que d’habitude.

D’après les prévisions des météorologues européens, cet hiver sera le plus froid du siècle dernier. Cela est dû à l’arrivée des masses d’air arctique sur l’Europe.

L’avis des experts :

Les spécialistes d’origine européenne estiment que la population de l’Ancien Monde devrait d’ores et déjà faire une provision de vêtements chauds. Dominik Jung, météorologue allemand confirme que cet hiver sera très très froid.

D’après lui, les températures les plus basses seront observées en janvier et février. Mars ne sera pas plus chaud, mais les températures vont augmenter bien avant avril. Ce spécialiste indique qu’il grelotte rien que de regarder les cartes et les modèles fournis par le Service météorologique national.

Tout comme lui, Joe Bastardi, également météorologue avance aussi quelque chose de pas très réjouissant.

Pourquoi les températures chutent-elles, de manière intense ?

Les chutes de températures prévues pour l’hiver de cette année seront essentiellement causées par l’arrivée des masses d’air arctique sur le continent européen. Selon la spécialiste du centre météorologique Fobos, Elena Volosiouk, ce phénomène est tout d’abord lié au changement au niveau du mouvement des masses d’air.

D’après ses déclarations,  « quand l’air vient de l’océan Atlantique, l’hiver est relativement chaud, avec de la neige mouillée. Si nous regardons en arrière, nous nous souviendrons que le dernier hiver froid a été caractérisé par des tempêtes dans le sud et après que nous ayons eu le froid arctique ».

Pourtant, en plus de cela, la diminution de l’activité du soleil contribue aussi aux temps froids. En effet, la diminution de l’activité solaire pendant cette période va accentuer la chute des températures qui seront de plus en plus basses.

Elena ajoute qu’en règle générale, le changement climatique dépend essentiellement de l’activité du soleil. De nos jours, on a une sorte de diminution locale pour ce qui est des températures. Toutefois, il est encore trop tôt pour parler du froid global et de la nouvelle ère glaciaire.

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

Voir aussi:  Voici une boisson qui va faire disparaitre les calculs rénaux
To Top

Send this to a friend