C’est la chimio qui tue les gens et non le cancer, d’après le coup de gueule d’un professeur américain

Avant de parler de cancer, il est préférable d’évoquer des statistiques officielles fournies par le National Cancer Institute afin de pouvoir faire le points sur cette nouvelle peste des temps modernes. Vous trouverez dans cet article le témoignage d’un médecin concernant le désastre provoqué par les traitements conventionnels de nos jours.

Au courant de 2016, les plus répandus des formes de cancers en Occident sont principalement ceux du poumon, du côlon, du rectum, du sein et de la prostate. La population est également confrontée aux cancers de la peau, de la vessie, de la thyroïde, de l’endomètre, du pancréas, du sang et du lymphome non hodgkinien, mais en moindre constatation.

Voici quelques chiffres alarmants :

Précisément 1 685 210 patients ont été diagnostiqués avec un cancer aux USA en 2006 et une mortalité de plus de la moitié d’entre eux, soit 595 690.

Tous les ans, environ 454,8 sur 100 000 personnes décèdent, tous sexes confondus, d’après les statistiques fournies par l’OMS, entre 2008 et 2012.

Le nombre de patients qui vivent toujours avec leur cancer est évalué à 14,5 millions depuis l’année 2014, avec une estimation d’environ 19 millions d’ici l’année 2024.

Le nombre des hommes victimes de cancer est plus important que celui des femmes. Le taux est évalué à 207,9 patients atteints pour 100 000 hommes alors que c’est de 145,4 pour 100 000 femmes. Ce taux est encore plus important chez les hommes d’origine afro-américaine avec 261,5 pour 100 000 et moins important chez les femmes provenant des régions asiatiques avec 91,2 pour 100 000 comme taux, d’après les statistiques prélevées entre 2008 et 2012 auprès du centre international de recherche sur le cancer, au sein de l’OMS.

Au courant de l’année 2014, environ 15,780 enfants et jeunes adolescents âgés entre 0 et 19 ans ont été diagnostiqués avec un cancer et 1960 d’entre eux étaient décédés.

L’Etat américain a dépensé environ 125 milliards de dollars américains pour les soins de cancérologie en 2010 tout en sachant que ce chiffre pourrait très bien atteindre 156 milliards d’ici l’année 2020.

Aujourd’hui, les statistiques sont beaucoup plus alarmantes. En effet, à peu près un homme sur deux et une femme sur trois dans le monde ont déjà été victimes d’un cancer au cours de leur vie. Pire encore, aucune méthode certaine, aucune guérison radicale n’est disponible pour soigner le cancer, concernant la médecine conventionnelle, à part le fait que le plus célèbre des traitements médicaux s’avère être une pratique très douteuse. Vous retrouverez dans cet article un professionnel de la santé Américain s’attaquer à la chimiothérapie, de manière violente.

Ce que ce célèbre professeur de médecine indique sur la chimio est à la fois choquant et violent :

Voir aussi:  Remèdes naturels pour les ballonnements: Comment réduire et arrêter les ballonnements

Pour la suite, voir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

To Top

Send this to a friend