Certains types de stérilets sont à retirer du marché selon l’Agence du médicament – Recettes en Famille

Certains types de stérilets sont à retirer du marché selon l’Agence du médicament

by Emma

Le retrait sans urgence des stérilets de marques comme Ancora et Novaplus ont eu lieu depuis novembre 2019. Ils sont suspendus à titre de prévention pour un risque d’expulsion spontanée.

Il s’agit d’une préventive comme on peut lire dans le communiqué. Dans ce sens, la vente de certains stérilets des Ancora et Novaplus est déjà suspendue depuis la fin de l’année 2019. Le retrait est toutefois « sans urgence », puisque la raison est surtout un risque d’expulsion spontanée, comme l’affirme l’Agence du médicament (ANSM), mardi.

En France, l’initiative concerne au maximum 40.000 femmes, porteuses de stérilets de ces deux sociétés du fabricant espagnol Eurogine, posés en 2017 et 2018, et ce, « jusqu’en mars 2019 », selon la même source.

Consultez votre médecin en cas de problèmes !

Selon Thierry Thomas, directeur adjoint de l’ANSM chargé des dispositifs médicaux, à l’AFP : « C’est une décision à titre préventive, sans urgence, à prévoir lors de la prochaine consultation avec son gynécologue », avec son médecin généraliste ou encore avec sa sage-femme.

Toutefois, si la personne rencontre des « signes évocateurs » d’expulsion (par exemple des douleurs abdominales, des saignements hors des périodes de menstruation, de fil de traction absent ou trop long, de douleur au moment des rapports sexuels, etc.), il faut garder une certaine prudence. Les femmes concernées sont vivement conseillées de contacter immédiatement leur médecin. Il est important de connaitre que le principal risque relatif à cette instabilité est la non efficacité du stérilet s’il devrait avoir comme rôle un moyen de contraception. Cela implique que les femmes concernées peuvent vivre des grossesses non désirées.

Mars 2019 : Un dernier rappel

Si l’ANSM a recommandé le retrait de ces stérilets au bout de trois ans, les éjections qui ont fait l’objet d’alerte ont majoritairement survenues après cet intervalle de temps. Cependant, l’agence recommande dorénavant de supprimer pour l’heure les moyens de contraception : DIU dans l’immédiat.

« De nombreux signalements de grossesse ou d’expulsion spontanée continuent d’être rapportés à l’ANSM en ce qui concerne les marques Ancora ou Novaplus ayant été posés jusqu’en mars 2019 ».

Le dernier rappel a eu lieu en mois de mars 2019 en ce qui concerne ces produits. De ce fait, c’est « la dernière date possible où auraient pu être posés des stérilets » en question, selon Thierry Thomas. Le communiqué est également l’occasion de rappeler qu’il en faut plus attendre trois ans pour procéder au retrait.

NB : Un suivi gynécologique est de mise si vous devez retirer le stérilet au risque de casse.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend