Certains médicaments populaires peuvent causer des problèmes cardiaques, prenez plutôt leurs alternatives naturelles

Les statines sont généralement prescrits pour faire baisser le taux de cholestérol dans l’organisme en vue d’améliorer la santé cardiaque. Toutefois, il paraît qu’ils produisent plutôt l’effet contraire.

D’après une nouvelle étude, les patients sous statines souffrent plus du durcissement des artères à cause de problèmes cardiaques que les autres. En plus de cela, les scientifiques ont découvert que les médicaments ont tendance à bloquer un processus visant à protéger le cœur. Cela peut ainsi entraîner une insuffisance cardiaque ou à l’aggraver si le patient en souffre déjà.

Quelques informations concernant les statines :

Expert Review of Clinical Pharmacology a publié les résultats de cette étude. Ceux-ci alimentent un débat polémique sur ces éléments plébiscités par de nombreux patients dans le monde.

D’après leurs défenseurs, les statines peuvent sauver des vie en faisant baisser le taux de cholestérol. De leur côté, les organismes responsables de la régulation des médicaments, indiquent que ces médicaments sont sûrs.

Cependant, les détracteurs soulignent qu’il existe de nombreux effets secondaires indésirables causés par la consommation des statines. Il s’agit notamment de la douleur musculaire, la faiblesse des os, etc. Ces détracteurs soutiennent le fait que les risques sont très grands.

Le professeur Sir Rory Collins d’Oxford a tiré la sonnette d’alarme que les craintes des statines, de manière exagérée, peuvent causer l’augmentation du taux de mortalité due aux AVC et crises cardiaques.

L’auteur principal de l’étude tient à affirmer qu’il ne trouve aucun justificatif poussant les patients à suivre un traitement à base de statines et ceux qui en prennent déjà devraient arrêter de suite.

Les statines détruisent l’organisme et peuvent provoquer des maladies cardiaques :

Voir aussi:  Comment faire un soin aux cheveux abîmés et secs à l’aide d’un shampoing à l’ancienne ?

Le Pr. Harumi Okuyama, dont l’équipe scientifique a réalisé une série d’une vingtaine d’articles de recherches majeures concernant les statines, a indiqué que ces médicaments sont à l’origine des maladies cardiaques.

Ce professeur de l’Université de Nagoya a dit qu’avec son équipe, il a recueilli de nombreuses informations concernant les statines et le cholestérol, à travers de nombreux articles publiés. Ils ont pu trouver des preuves accusant ces médicaments d’accélérer le durcissement des artères et d’aggraver les cas d’insuffisance cardiaques.

Les scientifiques ont avancé que l’hypothèse indiquant que les statines protègent le cœur en réduisant le taux de cholestérol n’est pas fondée. Ils disent également que l’hypercholestérolémie n’est pas forcément relative à une maladie cardiaque.

Ils ont également vu que les statines sont nocifs pour la santé cardiaque. Les patients qui en prennent sont plus exposés au risque d’avoir des dépôts de calcium au niveau de leurs artères, un phénomène qui est directement lié aux crises cardiaques.  En effet, les statines ont pour rôle de bloquer une molécule indispensable à l’organisme pour la production de vitamine. Celle-ci a le pouvoir d’empêcher la calcification des artères.

Le Pr. Okuyama et son équipe scientifique indiquent que de nombreuses précédentes études commanditées par l’industrie vantant les avantages des statines, ne sont pas du tout fiables.

Elles auraient en effet été réalisées avant l’introduction des nouvelles réglementations européennes en 2004. Pour informations, celles-ci demandent à ce que tous les résultats des essais, qu’ils soient négatifs ou positifs soient déclarés, mais ce n’était pas le cas auparavant.

Alternative au magnésium :

Voir aussi:  Comment réduire votre tour de taille sans suivre un régime! Cela rendra votre réalité!

Le Dr Dean suggère que pour a pour améliorer votre santé cardiaque, il est important d’avoir un bon apport en magnésium, le maître des minéraux. En effet, le magnésium se retrouve dans plus de 300 processus métaboliques des cellules. Nombreux d’entre eux affectent le cœur, de manière directe.

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)
To Top

Send this to a friend