Ce petit garçon a été ironisé pour son nez. Regardez à quoi il ressemble maintenant – Recettes en Famille

Ce petit garçon a été ironisé pour son nez. Regardez à quoi il ressemble maintenant

by Emma

La diversité de chacun peut parfois susciter de véritable complexe. La victime ne sort pas indemne des moqueries, des critiques et fini même par dégrader l’estime de soi. Dans le monde contemporain, les préjugés et la discrimination envahissent de plus en plus, la communauté tout en niant la bienveillance et l’empathie qui sont des valeurs nécessaires. D’après les données de Mirror, un jeune garçon est moqué de ses voisinages pour son nez volumineux et certains jugent même qu’il ressemble au nez de Pinocchio.

Le monde d’aujourd’hui, la communauté blâme les différences sans se lasser. Des personnes de tout âge sont concernées et même les enfants. Tel est le cas de cette fillette trisomique qui n’a pas été acceptée en club de vacances. Dans cet article, découvrez le récit dramatique de ce garçon nommé Ollie Trezise qui est né sous une condition rarissime.

Au fil du temps, le nez de cet enfant grandit sans cesse. Cette condition devient désobligeante pour le petit enfant. Puisqu’il est trop jeune pour comprendre les moqueries, sa mère encaisse les ironies à sa place. Ollie aurait été opéré pour lever ce phénomène très rare, comme le précise Mirror.

L’enfant subi l’insensibilité des gens à cause de sa malformation

Alors qu’Ollie n’avait que 21 mois lorsqu’il a fait l’objet de plusieurs interventions chirurgicales pour qu’il puisse respirer normalement. En effet, il a atterri sur terre avec une malformation faisant que son cerveau se développe hors de la boîte crânienne. Scientifiquement parlant, il s’agit de l’encéphalocèle. Selon sa maman, Amy Poole, « C’est absolument déchirant. Une fois, une femme m’a dit que je n’aurais jamais dû lui donner naissance. J’ai failli fondre en larmes ».

Cette jeune maman de 22 ans n’a jamais cessé de défendre son fils et s’est retrouvée outrée de faire face aux diverses moqueries qu’il lui inflige. « Pour moi, Ollie est parfait. Il est mon petit Pinocchio dans la vraie vie et je ne pourrais pas être plus fière de lui », confie-t-elle lors de son témoignage. Si l’échographie permet aux parents de démontrer une surprise étonnant, malheureusement, celle de la mère d’Ollie a mis en évidence des tissus mous inaccoutumés sur le visage du bébé.

C’est uniquement par e biais d’un IRM que les médecins ont pu déployer le diagnostic et c’est une encéphalocèle. Au moment de l’accouchement, Amy a été stupéfaite de l’apparence de son bébé.

Elle formule : « Il était si petit, mais avait cette énorme boule de la taille d’une balle de golf sur le nez. Au début, je ne savais pas comment j’allais m’y habituer. Mais je savais que je l’aimerais peu importe à quoi il ressemblerait ».

Plus Ollie grandit, plus son nez augmente en volume

Au fil du temps le nez d’Ollie prenait toujours plus de volume. Paniquée, Amy s’est hâtivement rendue chez les médecins qui lui ont révélé que le jeune garçon devait subir une opération pour rétablir sa capacité à respirer.

La mère déclare à cet effet, « J’avais tellement peur de laisser Ollie subir une opération aussi importante. Il était si fragile, et je ne pouvais supporter l’idée de le perdre ».

Heureusement que l’opération d’Ollie a réussi et a permis au petit garçon de se détacher de l’excès de liquide céphalo-rachidien ayant obstrué ses cavités nasales.

En étant réjoui, Amy confie, « Après l’opération, Ollie avait une énorme cicatrice en forme de zig-zag sur la tête. Il devait avoir tellement mal, mais a continué à sourire et à rire ».

Le brillant et dynamique petit garçon apprécie beaucoup les moments passés avec sa sœur de quatre ans. La présence de sa grande sœur Annabelle est d’une grande importance et lui permet d’être heureux et positif dans son existence.

Cependant, après avoir entendu les mots offusquant au sujet de son fils, Amy s’inquiète de l’avenir de celui-ci. « Je suis terrifiée à l’idée qu’il soit victime d’intimidation à l’école », confie-t-elle. La femme désir réellement réaliser une sensibilisation à propos de cette condition et de revendiquer à ce que les autres acceptent les diversités ainsi que de se montrer bienveillants.

Pourquoi faut-il admettre la diversité ?

Grand nombre de personnes ne savent pas accepter les différences alors que le charme de chacun réside dans sa particularité. Afin de répandre cette conscience positive, il est important de savoir éliminer les fausses croyances provenant de certaines éducations et aussi de s’ouvrir aux autres. Respecter l’autre, c’est aussi se respecter soi-même. Afin de nourrir un monde d’amour et d’empathie, il est vital de bannir les préjugés et les clichés.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend