Ce garçon a 54 aimants dans son corps et a subi une opération pour les enlever – Recettes en Famille

Ce garçon a 54 aimants dans son corps et a subi une opération pour les enlever

by Emma

Les jeunes enfants avalent des corps non comestibles sans penser aux effets mortels de cet acte. Tel est le cas de ce jeune garçon de 12 ans qui a avalé 54 aimants. Lorsqu’on lui a demandé la raison de son acte, il expliqué qu’il voulait « devenir magnétique ». On vous en dit plus.

Curieux qu’il soit, cet écolier, appelé Rhiley Morrison, âgé de 12 ans a presque perdu la vie. Les médecins ont trouvé 54 petites boules d’aimants dans son estomac lors de l’intervention. L’opération a duré un long moment selon le rapport du journal britannique New York Post.

Il a avalé des aimants pour une expérience scientifique

Rhiley est aficionados de la discipline scientifique, raison pour laquelle il a pensé pouvoir devenir magnétique. Il a alors avalé des boules d’aimants dans l’espoir que cela se réalise. De surcroît, le garçon voulait percevoir ce qui se passe lorsqu’il va à la selle.

Au bout de quatre jours, Rhiley se rend compte qu’il n’avait toujours pas évacué les corps étrangers, ce qui lui a poussé à expliquer ce qui se passe à sa mère. Cette dernière, nommée l’a a lors Paige Ward emmené aux urgences pour réaliser une intervention chirurgicale qui a atteint jusqu’à 6 heures, comme le relaye le journal Dailymail.

Elle est restée bouche bée lorsque les médecins ont affirmé que son fils avait 54 boules d’aimants dans son corps. Les médecins ont été tout de même été ahuris face à cette situation. Après avoir réalisé des radiographies préopératoires, ils s’attendaient à n’en trouver que la moitié des objets aimantés.

Lors de son interview, la maman présume que les perforations intestinales de Rhiley a causé ses vomissements de liquide verte et cela a duré 10 jours. Le petit Rhiley a dû se nourrir à l’aide d’une sonde lors de ses jours de convalescence.

Il aurait pu mourir à cause de ces boules magnétiques

Selon le chirurgien, lors de ses explications à Paige, « Rhiley aurait pu mourir » s’il n’avait pas dévoilé cela à sa mère. La maman a dû traverser une rude épreuve en relatant que « cela lui a brisé le cœur de le voir endurer l’opération ».

En même temps, la maman affirme aux médecins que son fils est passionné d’expériences scientifiques et est atteint d’autisme et de TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). Être maman d’un enfant hyperactif peut devenir compliqué et demande beaucoup de vigilance.

A partie de cette rude épreuve, Paige a eu l’initiative de mettre en garde les parents qui élèvent des enfants hyperactifs et de mettre l’accent sur les risques graves des comportements inhérents à ce phénomène. Maman de trois enfants plus jeunes, Paige a décidé de ne plus laisser aucun aimant dans la maison.

La mère était persuadée que l’acte de son fils est lié à sa condition mais le spécialiste a explique qu’il s’agissait de cas fréquent. « Rhiley a eu de la chance. D’autres enfants ne l’ont pas et ne l’auront pas », prévient sa mère. Les parents traversent des fois une rude expérience, comme le cas d’une fillette de 3 ans qui a perdu la vie après avoir avalé une pile bouton.

Les mesures à prendre lorsqu’un enfant avale un objet non comestible

De manière générale, ce problème touche les enfants âgés de moins de 4 ans mais certaines exceptions peuvent avoir lieu, comme le cas de Rhiley. Comme rapporté dans un texte du site Naître et Grandir, si un enfant avale un corps étranger, il est primordial d’agir pour éviter le pire. Première chose à faire c’est de composer le 911 pour alerter du danger, surtout si le bébé rencontre des troubles de respiration.

Si l’enfant a absorbé une pile bouton, un corps métallique ou un aimant, ces objets doivent être retirés dans les deux heures qui suivent l’ingurgitation. Au-delà de ce délai, l’enfant est susceptible de subir de lourdes séquelles. En cas d’étouffement, vous pourrez mettre en pratique la manœuvre de Heimlich pour sauver sa vie.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend