Ce bébé sauve la vie de sa mère quelques années tard après alors que personne ne voulait l’adopter – Recettes en Famille

Ce bébé sauve la vie de sa mère quelques années tard après alors que personne ne voulait l’adopter

by Emma

Alors que plusieurs enfants se trouvent abandonnés par leurs parents biologiques, faute de responsabilité, d’autres couples peinent à concevoir un bébé. Certains ont du mal à imaginer une adoption, et donc l’idée d’élever un enfant de sang différent. Pourtant, lorsqu’on décide d’accueillir un enfant dans le foyer, ce dernier peut éprouver un amour et une reconnaissance hors pair. Cet homme a mis sa vie en danger pour sauver la vie de sa maman adoptive, comme le relaye le site britannique The Daily Mail.

Ingeborg McIntosh, une américaine originaire d’Arizona, a décidé de se livrer aux enfants abandonnés par leurs parents biologiques. De par à son cœur en or et de sa dévotion pour les causes les plus nobles, elle a changé le futur de 120 enfants qui devaient être placés en famille d’accueil. Jordan, un adorable petit garçon, s’est différencié des autres bébés, à tel point qu’il a fini par conquérir le cœur de cette femme.

Pourtant, la mère biologique de Jordan voulait que son fils soit adopté par une famille afro-américaine ou bien par des parents biraciaux. Face à cette condition spécifique, Ingeborg ne pouvait faire autrement car la volonté de sa mère biologique est prioritaire.

Elle a dû faire preuve de patience durant de longues années avant de pouvoir signer le contrat d’adoption. A ses 4 ans, la mère biologique du petit Jordan ne lui avait toujours pas trouvé une famille d’accueil mais Ingeborg était toujours là, prête à conclure l’adoption.

En plus, le bébé a reçu pleine d’affection dès son petit enfance et vouait une reconnaissance singulière à ses parents adoptifs.

Une vingtaine d’années plus tard, Ingeborg a appris son problème rénal. En effet, elle souffrait d’une maladie rénale polykystique, chose qui nécessite absolument une greffe de rein.

Comme Jordan est devenu un homme, il n’a pas hésité à effectuer un test de compatibilité afin de pouvoir lui offrir son rein. Le médecin lui a transmis des résultats positifs. Alors, Jordan pourra enfin rendre la pareille à sa mère. « J’ai l’impression que c’était mon but dans la vie », peut-on lire dans son témoignage sur le site britannique.

Larmes pleins les yeux, le fils déclare « j’espère pouvoir faire plus pour elle en vieillissant » avant d’ajouter « pour l’instant, c’est le moins que je puisse faire ».

Et heureusement, l’opération fût un succès et Ingeborg était véritablement reconnaissante envers Jordan pour son geste inestimable. Jordan renchérit, « Après tout ce qu’elle a fait pour moi depuis que je suis enfant, je voulais juste lui rendre la pareil et lui montrer combien je l’aime ».

France : Le sort des enfants adoptés

La statistique du journal Liberation depuis 2013 à 2017 montre que le taux d’enfants adoptés en France a baissé d’environ 50%. Selon Nathalie Parent, présidente de la Fédération enfance et familles d’adoption, cette décadence de nombre serait principalement liée à la volonté de plusieurs pays d’établir un système d’adoption nationale. Les enfants étrangers abandonnés ont alors plus de chance d’être accueillis par des parents qui résident sur leur territoire de naissance. D’ailleurs, certains de ces enfants abandonnés sont sujets à des pathologies accentuées que les parents deviennent réticents.

Comment gérer la souffrance psychologique d’un enfant abandonné ?

De toute évidence, les enfants abandonnés par leurs parents biologiques luttent constamment à une fragilité émotionnelle conséquente. Ils se disent qu’ils ont été abandonnés, que personne n’a voulu d’eux, alors leur confiance en soi se trouve déstabilisée. Dans ce sens, les enfants abandonnés peuvent avoir des peurs nocturnes, une anxiété extrême et une difficulté à manifester leurs émotions. En apprenant qu’il a été abandonné, un enfant commence par ressentir une forte culpabilité. Il se demande alors : « qu’ai-je fait pour ne pas être accepté par mes géniteurs ? ». En sus, il peut éprouver de la colère en se posant la question : « pourquoi m’ont-ils fait ça ? ». Cela explique pourquoi l’enfant peut paraître agressif.

La solution à ces tourments est de lui donner une explication et de lui rassurer qu’il ne sera plus abandonné une deuxième fois.

L’aide d’un expert est de mise quant aux parents adoptifs, dans le seul but d’aider l’enfant à développer sa confiance en lui. Ce soutien doit tout de même favoriser la guérison de ses blessures du passé. De leur côté, les enseignants et les entourages de l’enfant doivent être au courant de sa situation pour mieux gérer certains comportements.