Berlin décrète que la Journée des femmes du 8 mars sera fériée

Le débat durait depuis des mois. La majorité de gauche a finalement décidé que le 8 mars serait férié dès cette année. Une décision qui déplaît aux commerçants.

La Ville de Berlin a décidé jeudi de faire de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, un jour férié dès cette année. Le conseil municipal de la capitale allemande a adopté jeudi un texte présenté par la majorité de gauche – SPD, Die Linke, Verts.Les élus berlinois débattaient depuis de longs mois de la création d’un nouveau jour férié, le maire SPD Michael Müller plaidant pour le 18 mars et le printemps des Révolutions en 1848. La gauche radicale Die Linke souhaitait elle le 8 mai, date de la capitulation nazie en 1945.

Les partis de gauche se sont finalement entendus pour le 8 mars, une date choisie en 1977 par les Nations unies pour devenir la Journée internationale des femmes. Les élus berlinois ont par ailleurs décidé d’accorder un jour férié le 8 mai 2020, pour célébrer le 75e anniversaire de la chute du régime nazi.
Des jours de moins que dans les autres Länder
Cette décision de faire du 8 mars un jour férié suscite d’ores et déjà des critiques de la part de la chambre de commerce et d’industrie de Berlin. Ce jour férié pourrait coûter 160 millions d’euros à la ville, prévient le directeur général de la Chambre, Jan Eder.

La capitale, qui est à la fois une ville mais aussi un Etat à l’instar de Hambourg, compte cependant moins de jours fériés que d’autres Länder. Ce nouveau jour chômé est ainsi le dixième, quand la Bavière en compte 13 ou le Bade-Wurtemberg 12. Le 8 mars est déjà un jour férie dans plusieurs dizaines de pays, essentiellement africains et asiatiques.

Pour la suite, ouvrir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

Partagez dans vos réseaux sociaux!

To Top

Send this to a friend