Astuce pour apprendre au cerveau à ne plus s’inquiéter

Un petit grain de doute peut être à l’origine d’un foisonnement d’anxiété qui transporte la personne concernée dans un monde d’isolement rempli de doutes et d’inquiétudes. Ce sentiment peut demeurer durant plusieurs années et perturber votre vie que ce soit sur le plan personnel ou sur le plan professionnel.

Il est important de se dire dans ce genre de situation que le cerveau est un organe qui peut s’adapter. Il suffit d’adopter quelques légers changements de comportement afin de pouvoir revenir à votre situation de quiétude. Voici trois habitudes faciles à faire et très efficaces pour vous permettre d’avoir le dessus concernant votre situation d’anxiété.

 Ecrire le problème :

Il faut extérioriser les soucis en les écrivant sur un papier afin que le brouillard de problème dans votre tête puisse avoir d’éventuelles solutions. Il faut tout noter du petit au plus grand de vos soucis.

En effet, traduire les problèmes sous forme de mots permet de visualiser le problème sous un autre angle et d’y apporter les solutions possibles et faisables.

L’étude menée par les chercheurs de l’université de Chicago démontre que les candidats qui transcrivent leurs soucis sur papier avant de passer un test réussissent mieux que ceux qui ne l’ont pas fait. Les chercheurs affirment aussi que le meilleur moyen d’écrire efficacement tous les soucis c’est de mettre en avant le pire résultat possible par rapport à la cause de l’anxiété.

Cette méthode vous permet d’évaluer vos craintes afin de trouver la meilleure solution pour les résoudre. Elle permet également de soulager votre tête immédiatement, car elle permet d’éliminer les toxines qui s’accumulent à l’arrière-plan de votre tête.

Voir aussi:  J'ai 60 ans et cette plante a restauré ma vision, enlevé la graisse du foie et complètement nettoyé mon côlon!

Voici deux méthodes simples à faire pour éclaircir votre esprit et pour contrôler votre anxiété :

1- La méditation :

La méditation a des capacités de guérison vraiment profondes. De nombreuses études scientifiques affirment que le simple fait de fermer les yeux pour s’écouter respirer permet déjà d’améliorer la fonction cognitive et la stabilité psychologique.

Lorsque vous êtes dépassé par la longue liste de choses qui vous reste à faire ou lorsque vous avez un moment d’anxiété, prenez le temps de méditer en fonction de la position qui vous met à l’aise. Il suffit pour cela de trouver un endroit calme et d’avoir un esprit bien ouvert. Le fait de rester assis ne serait-ce que pendant deux minutes vous permet déjà de vous sentir plus apaisé, plus optimiste et plus concentré.

2-Mettre le stress en pratique :

C’est un exercice qui est bénéfique aussi bien pour le corps que pour l’esprit. Le début peut être assez difficile, mais l’exercice permet de créer un sentiment de soi et réduit la sensation de stress et d’anxiété.

Les médecins prescrivent la pratique régulière d’exercice d’aérobic pour les personnes qui sont souvent sujets à des sentiments de dépression et d’anxiété afin de réduire l’hormone responsable du stress dans le corps comme le cortisol et l’adrénaline. Cet exercice permet aussi de créer les hormones responsables de la bonne humeur comme l’endorphine.

L’inquiétude est un sentiment tout à fait naturel face aux aléas de la vie moderne. L’essentiel est de ne pas se laisser absorber par le sentiment d’anxiété causé par cette inquiétude.

Voir aussi:  Voici quelques types de cancer que les femmes peuvent contracter en travaillant la nuit

Ces méthodes simples sont faciles à mettre en pratique et ont déjà fait leurs preuves. Pourquoi ne pas les essayer la prochaine fois qu’un sentiment d’anxiété vous submerge ?

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

To Top

Send this to a friend