Apprenez comment cultiver du citronnier chez vous – Recettes en Famille

Apprenez comment cultiver du citronnier chez vous

by Emma

Si vous êtes partisan d’un régime alimentaire sain, vous savez pertinemment que les agrumes regorgent de vertus santé inestimables. Sa forte quantité en antioxydants, minéraux et vitamines fait de cet agrume une mine d’énergie pour votre corps afin que le mécanisme de celui-ci soit optimisé. Le citron est de la famille des Rutacées et fait l’objet d’une inspiration sans égal. Pour profiter de ses bénéfices, voici comment planter des citronniers dans un pot chez soi.

Lorsque vous omettez l’hygiène de vie adaptée, c’est votre corps en pâtit, à un point où il endure plusieurs maladies. Une alimentation avec une forte teneur en graisse, sucre et sel serait liée à un surpoids, un diabète, un AVC ou une hypertension artérielle. De plus en plus de personnes sont en connaissance que l’esprit et l’organisme seraient étroitement liés. Pour rester en bonne santé, revisitez les contenants de votre assiette.

Quels sont les bénéfices du citron ?

Sachez que le citron fait partie des fruits qui contiennent moins de sucres et regorge plus de nutriments. Le citron est un allié minceur. En effet, l’estime de soi se voit dès fois compromis par le gras du ventre, aux kilos superflus et fait naître une  sensation de mal-être qui immerge l’esprit. Ainsi, se consacrer à des régimes stricts dans le but d’une diète adéquate peut se vérifier avantageux. Le fruit du citronnier, à part le fait de soutenir le transit contribue indubitablement à égarer des poids. Basé sur une étude sur un être vivant, les antioxydants qui composent cet agrume évitent les amas de gras dans le corps.

Le citron booste l’immunité. Rappelons que le système immunitaire est constitué par de nombreuses cellules qui concourent avec l’organisme à combattre les agents pathogènes, facteur de son disfonctionnement. Quand ses actions protectrices deviennent vulnérables, le corps à son tour est également fragile et n’arrive pas à se riposter contre certaines pathologies. Le citron est un super aliment, surtout riche en vitamine C. A en croire à la science, le citron possède des vertus anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales qui serait à même pour booster le système immunitaire.

Il facilite le processus de transit. D’après Franck Dubus, spécialiste en aromathérapie et en phytothérapie, le citron est regorgé d’acide citrique qui contribue à inciter le foie à la sécréter le bile. Ce dernier est un liquide qui résulte de l’organe hépatique et consiste à détraquer les aliments en plus de garantir le processus digestif. Au cas où vous avez des gaz, des maux au niveau du ventre ou encore de la constipation, diluez du citron dans de l’eau tiède pour se débarrasser des douleurs.

Le citron stabilise la tension artérielle. Cette condition fait partie des cas courants. L’hypertension artérielle peut se manifester par des troubles cardiaques ou es soucis au niveau des reins. D’après une étude, la consommation de citron quotidiennement et accompagné d’exercices sportifs réguliers est opérant pour réformer la tension artérielle.

C’est un protecteur inestimable pour le cœur. Consommer des fruits regorgés de vitamine C contribue à protéger aux éventuels troubles cardiovasculaires, à en croire à l’American Heart Association. Cette recherche scientifique préconise d’ailleurs que la gent féminine qui consomme beaucoup d’agrumes présente moins de risque de contracter l’AVC, comparé à celles qui ne le font pas.

Les étapes pour planter du citronnier en pot

Prêt à vous mettre dans la peau d’un jardinier, et cultiver votre propre citronnier ? Suivez les étapes ci-dessous :

Méthode 1 :

Vous aurez besoin de petit citronnier âgé d’entre 2 à 3 ans, un grand pot troué de 16 cm de profondeur. Il faut qu’il soit plus grand que les racines du citronnier.

Ajoutez de la terre, du compost et du sable dans le contenant.

Découpez les racines de votre citronnier avant de l’enfoncer dans le pot et couvrez soigneusement de terre et arrosez.

Méthode 2 :

Ajoutez de la terre à du sable et du compost. Humidifiez le tous avec de l’eau mais pas trop. L’excès d’eau risque de pourrir les graines.

Trouez un pot de 16 cm de profondeur et remplissez-le de la préparation préalable.

Ensuite, coupez un citron bio en morceaux, et prélevez une graine en bonne état et de taille moyenne.

Trempez-la dans de l’eau tiède et laissez reposer une nuit pour la nettoyer et pour la débarrasser de toutes les substances qui l’enveloppent.

Faites un trou de 3 cm de profondeur dans le pot et plantez-y la graine de citron. Ensuite, recouvrez-la de terre. Si vous souhaitez planter plusieurs graines dans un seul pot, il doit être suffisamment large pour accueillir les racines des citronniers.

N’oubliez pas de recouvrir votre pot de cellophane, et percez avec un cure-dent pour que la plante puisse respirer.

Installez le pot dans un endroit ensoleillé, et arrosez régulièrement.

Dès que les premiers germes apparaissent, enlevez la cellophane. Il faut patienter environ deux semaines après la plantation.

Les étapes d’entretien des citronniers

A l’instar des autres plantes, le citronnier nécessite des conditions adaptées pour accroître comme il se doit. En sus, vous aurez une bonne qualité de citron. Pour cela, il est important d’arrosé votre citronnier une fois tous les deux jours en été, et 1 à 2 fois par semaine en période hivernale. Il faut que la terre soit bien sèche avant de l’arroser. Par la suite, fertilisez le citronnier à l’aide d’engrais destinés à l’entretien des agrumes plantés en pot. Vers la fin de l’hiver, taillez le citronnier pour éliminer le bois mort et les branches inutiles. Sachez que le citronnier aime la chaleur et ne supporte pas les températures froides, raison pour laquelle il est vivement recommandé de le préserver en hiver. N’oubliez pas d’effectuer un rempotage du citronnier tous les deux ou trois ans. La saison la plus idéale pour faire un rempotage est le printemps.