Afin de vivre ensemble, 5 siblings ont habité un établissement de retraite, cela incarne ce qu’est un vrai cercle familial

Maintenir la relation avec les homologues s’avère très exigeant. Quand on s’éparpille en dehors du foyer, notre temps est consacré à viser le futur de soi, et afin de se progresser, on met de côté nos frères et sœurs, et ça nécessite un long moment de pouvoir recoudre de nouveau la relation coupée.

Ces cinq frères et sœurs qui ayant déjà de l’âge ont vécu cela en tout évidence, ils sont de Peabody à Massachusetts. Pour vivre leur période de retraite, ils ont eu l’initiative de s’installer collectivement dans une maison de retraite, ils éprouvent une solidarité.

Mary Cena ayant 92 ans, Carmen Wesala, 98 ans, Lawrence Mallia âgée de 90 ans, Georgia Southwick, 93 ans et enfin Lucy O’Brien, 85 ans, ce sont ces cinq homologues.  Ils sont tous autant gracieux.

Pour Betsy Mullen, il annonce n’avoir jamais rencotré un tel cas depuis plus de 36 ans dans sa société, c’est des membres du Centre Brudnick.

Toujours d’après Betsy Mullen, elle aussi a vu des frères et des sœurs, des parents, des couples mais n’a jamais été confrontée à un cas semblable.

Globalement, ils étaient onze siblings dans le logis à eux. En 1946, la première née, Carmen s’est engagée à son mariage et s’est délogée de la maison. Ses frères et sœurs n’ont pas pu vivre collectivement depuis plus de 70 ans.

« Nous sommes tous tellement heureux d’être à nouveaux ensemble, » annonce Céna. « J’aurais simplement aimé que mes autres frères et sœurs vivent cela avec nous. »

C’est une excellente référence comme famille ! Dépensez vos calories afin de rester en contact avec vos siblings le  long de votre vie, la relation de fratrie est prépondérante. Faites voyager cette belle expérience partout !

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Most Popular

To Top

Send this to a friend