A combien de fois il faut s’hydrater dans une journée ? Découvrez les bienfaits de l’eau – Recettes en Famille

A combien de fois il faut s’hydrater dans une journée ? Découvrez les bienfaits de l’eau

by Emma

Rappelons que le corps d’un adulte est composé d’eau à 60%. Raison pour laquelle ce liquide indispensable à la vie prend un rôle prépondérant pour le corps. Si l’Homme ne consomme que de la nourriture, il ne survivra que trois jours, mais une vie sans nourriture est possible jusqu’à trois semaines du moment qu’il boit de l’eau. La raison ? C’est parce que cet élixir de vie est mystérieusement lié à toute forme de vie sur la planète. L’eau transporte évidemment des bienfaits santé par le biais de ses fonctions innombrables. Il existe, dans ce sens, une quantité d’eau requise chaque jour et dans les aliments ingurgités.

L’eau est aussi responsable de l’homéostasie cellulaire et d’une pile de processus biologiques et sa consommation demeure la condition sine qua none à notre existence. En générale, l’organisme des adultes est composé d’eau à 60% tandis que pour les bébés, l’eau représente 78% de son corps. Pour ce qui est de la différence de sexe, les hommes présentent près de 60% d’eau dans son corps et chez les femmes, le quota est à 60%.

Selon ses fonctions, chaque partie du corps est composée d’eau et dont la répartition se présente comme suit :

  • 83% d’eau dans les poumons
  • 73% d’eau dans le cerveau et le cœur
  • 79% d’eau dans les reins et les muscles
  • 64% d’eau dans la peau
  • 31% d’eau dans les os.

Les rôles de l’eau dans le corps sont divers

L’eau est une substance vitale à l’organisme. Et ce principe s’explique par des fonctions différentes au sein de l’organisme, dont :

  • Le fait d’oindre les articulations
  • réguler la température du corps
  • véhiculer de l’oxygène ainsi que des vitamines vers les cellules
  • protéger les tissus sensibles et le rachis
  • faciliter le processus digestif
  • maintenir un meilleur équilibre électrolytique
  • expulser les déchets par voie de transpiration, d’urines ou de selles
  • produire la salive
  • humidifier les muqueuses de la bouche et celles des poumons
  • stabiliser le rythme cardiaque et la tension artérielle.

Les origines de la déshydratation

Le principe recommandé est de boire une quantité suffisante d’eau tous les jours afin de préserver le bon fonctionnement du métabolisme. Cependant, certaines situations peuvent corrompre nos exigences et réclament alors des apports plus importants en eau. Ces facteurs peuvent être le sport, la chaleur, la fièvre, de la sueur excessive, des vomissements ou des diarrhées, une imprégnation excessive de fibres à titre de remède contre la constipation ou encore une consommation outrée de protéines pour remédier aux troubles rénaux.

En quoi l’eau est-elle bénéfique pour le corps ?

On ne saura jamais le dire assez… l’hydratation est vitale pour le corps et ses apports bénéfiques sont nombreux.

L’eau stimule la fonction des reins

Connus pour leur rôle émonctoire du corps humain, les reins requièrent une quotité suffisante de liquides pour exclure les déchets de l’organisme. Des apports suffisants en eau sont alors essentiels pour encourager la suppression des toxines pouvant s’y amasser par des urines ou de la sueur.

En outre, des recherches scientifiques démontrent que boire suffisamment d’eau est une habitude qui prévient la formation de calculs rénaux de pathologies rénales chroniques.

L’eau est un allié régulateur de poids

Il est vrai que l’action de l’eau sur la perte de poids n’est pas directe, mais elle permet considérablement d’éliminer les kilos en trop. Dans ce processus, l’eau diminue les calories ingurgitées par le corps. Selon une recherche publiée Clinical Nutrition Research, boire de l’eau juste avant chaque déjeuner consisterait à atteindre cet objectif du fait que cette technique comble les boulimies et favorise la satiété. D’autres études partagent cette même conclusion et exposent que la perte de poids est plus importante pour les volontaires qui ont bu 500 ml d’eau avant de manger.

L’eau facilite la digestion

L’eau est essentielle au transit intestinal et c’est aussi une condition vitale qui permet d’améliorer certaines fonctions du corps. Lorsqu’on boit suffisamment d’eau, le corps décompose les aliments ingérés de manière plus appropriée pour une locomotion optimale du processus de digestion. De la sorte, les ballonnements seront éliminés ou encore la constipation.

A l’inverse, en cas de déshydratation, le côlon aura tendance à en ingurgiter pour humecter le corps, alors que ce recours spontané peut entraîner un déséquilibre des fluides intestinaux et des troubles à aller à la selle.

Selon une recherche parue dans la revue Nutrients, et dans le cadre duquel différents traitements contre la constipation chronique ont été observés, les spécialistes ont conclu que boire de l’eau minérale qui contient du sulfate de magnésium serait à même de pallier à cette complication.

Par ailleurs, d’autres études scientifiques accentuent les vertus de l’eau à diminuer les reflux acides le plus possible à savoir que c’est un symptôme gastro-intestinal courant.

Comme l’indique une recherche diffusée sur le World Journal of Gastrointestinal Pathophysiology, l’eau minérale qui est riche en bicarbonate est opérante pour limiter la fréquence et le stade des reflux gastriques.

L’eau préserve un meilleur aspect de la peau

La peau est l’enveloppe du corps et c’est aussi notre première barrière de protection. Cette partie corporelle nécessite elle aussi des apports suffisants en eau afin de conserver son éclat et sa souplesse.

Comme indiqué par la communauté scientifique, la consommation d’eau est essentielle pour avoir bonne mine. La raison ? Si le corps se déshydrate, le regard devient pâle, les lèvres et la bouche dessèchent en plus des cernes qui se forment selon le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste.

L’eau minimise le risque d’infections urinaires

Principalement, réduire le risque d’infections urinaires, notamment de cystite, consiste à boire beaucoup d’eau au quotidien. D’après une recherche parue sur le BMJ Open Quality, une consommation d’eau régulière aurait permis, en moyenne, de diminuer les infections qui nécessitent la prise d’antibiotiques de 58% et celles qui nécessitent des prises en charge à l’hôpital de 36%.

La prise fréquente de fluides engendre un surcroît du flux urinaire, ce qui réduirait la charge bactérienne de la vessie. La gent féminine est le plus à risque de ces infections parce que l’urètre est plus court chez la femme, comme l’accentue Odette Freundlich, kinésiologue spécialiste du plancher pelvien au centre Miintimidad. De plus, le vagin, l’anus et le méat urinaire sont aussi plus proches les uns des autres. Et c’est ce voisinage qui occasionne le passage de parasites, virus, bactéries et champignons entre l’anus et l’urètre, toujours selon cette experte.

L’eau permet d’apaiser les migraines

Lorsqu’une personne consomme une quantité adaptée d’eau tous les jours, elle restera éveillée et concentrée, en bénéficiant d’une amélioration de rendement. Comme l’indique une étude parue sur le Journal of Evaluation in Clinical Practice, l’hydratation peut aussi être salutaire pour empêcher ou alléger les migraines et leurs dérivés.

En outre, des scientifiques ont étudié la répercussion de l’hydratation sur des sujets qui endurent d’au moins deux maux de tête modérés par mois ou 5 céphalées anodines sur la même période. Selon le résultat, 47% des patients qui buvaient plus d’eau se trouvent dans une condition améliorée, alors que ceux qui n’avaient pas changé la quantité d’eau ne recevaient aucun résultat.

L’eau procure de la bonne humeur

D’après un rapport paru sur Nutrition Reviews, une déshydratation qui réduit le poids corps à 2% influe sur l’humeur, engendre de la fatigue plus importante et un manque d’attention.

Il est alors préconisé de boire suffisamment d’eau pour pallier à ces effets indésirables et dans le but de booster la santé cérébrale.

L’eau revigore l’organisme en général

La fatigue est l’un des signes perceptibles de déshydratation et elle peut être handicapante. Quand le corps humain est en manque d’eau, le volume du sang baisse et cela entrave l’efficience du processus de dispensation sanguine et de distribution d’oxygène dans le corps. Ce dernier est alors obligé de redoubler ses efforts, c’est pourquoi la fatigue s’amasse.

La déshydratation est ses signes annonciateurs

Lorsque le corps déshydrate, il extériorise des signes palpables, dont :

  • Un trouble
  • Des vertiges
  • L’urine prend une couleur foncée
  • Des yeux ternes et sécheresse de la bouche et des lèvres

Si vous constatez un ou plusieurs de ces troubles, il est recommandé de consulter votre médecin traitant pour prescrire les remèdes adaptés et pour passer au processus d’hydratation.

L’hyperhydratation et ses signes annonciateurs

Contrairement à la déshydratation, le corps peut subir un empoisonnement ou une intoxication à l’eau dans le sens d’une surconsommation d’eau.

De manière générale, il s’agit d’hyponatrémie. C’est une condition qui s’extériorise par la diminution de la quantité du sodium dans le sang. La cause est donc un excès d’eau dans le corps humain.

Cette condition est susceptible d’engendrer une hyperhydratation des cellules, un état risqué pour le corps, surtout s’il s’attaque au cerveau. Par conséquent, des symptômes peuvent se manifester même si l’hyperhydratation est difficile à identifier à son premier stade. Ces indications sont les suivants :

  • Des vomissements
  • Une désorientation
  • Des nausées
  • Un désordre
  • Une atteinte psychologique.

Selon Olivia DiPio, diététicienne, si cette condition n’est pas découverte à temps, l’hyponatrémie peut occasionner des convulsions, un coma et à terme la mort, dans son cas extrême.

La quantité d’eau requise par chacun d’entre nous est e fonction de l’âge, le climat, le type d’alimentation qu’on adopte, le sexe, l’intensité des exercices physiques pratiqués et bien d’autres.

Comment boire de l’eau de manière adaptée ?

Une quantité en eau suffisante ne se limite pas au fait de boire de l’eau littéralement. Bien évidemment, les fruits et légumes renferment aussi d’eau et permettent également à supplémenter le corps en cette ressource inestimable. En outre, 20% de l’apport quotidien en eau provient des aliments qu’on mange.

Il existe d’innombrables alternatives comme les jus de fruits, le lait, le thé ou la soupe pour combler le besoin en eau. Néanmoins, cette technique exclue à tout prix l’alcool puisque ce liquide présente des effets diurétiques, et permet d’éliminer les liquides dans le corps.

Des meilleures astuces pour un apport suffisant en eau

  • Instaurez un objectif à atteindre chaque jour
  • Mettez toujours un verre d’eau à côté au moment du repas
  • Durant la journée, ne vous séparez pas d’une bouteille d’eau
  • Consommez un verre d’eau à chaque miction
  • Buvez un grand verre d’eau à l’estomac vide dès le réveil
  • Accompagnez vos tasses de thé ou vos cafés d’un verre d’eau pour chacun
  • Ajoutez des glaçons à votre verre d’eau fraîche
  • Buvez de l’eau à la place des boissons gazeuses
  • Utilisez un verre doseur qui consiste à contrôler la consommation d’eau chaque jour
  • Buvez de l’eau en la mélangeant avec des fruits ou des feuilles de menthe pour hausser la saveur
  • Vous pouvez aussi télécharger une application qui consiste à faire un suivi de vos apports en eau de manière régulière.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend