6 heures pour se remettre de 5 minutes de colère – Recettes en Famille

6 heures pour se remettre de 5 minutes de colère

by Emma

En effet, être en colère pendant 5 minutes entraîne à l’homme à peut près six heures pour se remettre.

Le corps humain a besoin de six heures pour se remettre quand nous nous emportons. Les scientifiques estiment que cinq minutes de crise de nerfs entraîne une altération du système immunitaire pendant environs six heures.

Là vous vous dites : ne devrais-je plus m’emporter. Non. Dans le cas d’une colère refoulée ou exprimée, la conséquence de cinq minutes pour six heures à se remettre sera toujours pareils.

Ce qu’il faut faire, c’est de s’entraîner avec des comportements qui stabilisent le plus nos excès quotidiens et à mieux ressentir ce qui nous pousse à la colère, ce qui nous perturbe…

Avec ces informations, on peut déjà changer nos habitudes, à trouver des entraînements qui sont bien pour le corps, notre réaction, jour après jour en apportant des habitudes qui donnent plus de sérénité et de bien faits.

On peut focaliser les crises de nerfs et nos angoisses contre soi même ou contre les autres, mais on ne pourra jamais gagner contre ces mauvaises nourritures de l’âme si on les invites à entrer en nous.

Quels sont les mesures préventives ou les mesures d’attenuations contre ces maux qui nous font du mal ?

Voici des suggestions:

Les émotions négatives et ce que nous ressentons sont tous dans notre tête, donc le cerveau ne sait pas faire la différence entre ce qui se passe dans la tête et ce qui ne l’est pas, souvenons nous des bons souvenirs et des bonnes sensations qu’on a vécu. Le cerveau va croire que le corps les vies vraiment, donc il va reproduire les mêmes réactions bénéfiques du passé à ce dernier au moment présent.

  • 12 secondes de coups d’œil sur ce qu’on aime suffisent pour nous garantir un sentiment d’harmonie, d’après le neuroscientifique Rick Hanson.
  • Il faut diminuer inlassablement les moments de crise de nerfs. L’organisation peut nous emmener à prévenir de ces sauts d’humeur.
  • Il faut s’entraîner à avoir plus de pensées positives comme l’empathie, la gentillesse, l’amour, la compassion, l’optimisme en insufflant dans votre tête et chez vos voisins un havre de paix. Ne surtout pas initier la peur, la plainte, la colère, la négativité,etc. C’est ainsi que vous protéger ce havre de paix contre les mauvaises graines.
  • Il faut vivre au jour le jour, éviter de regarder derrière qui est toujours plein regret et le futur est source de tracas. Ce qu’il faut c’est de mettre derrière soi les analyses et d’avancer pour avoir un futur radieux.
  • Tout comme les biens faits de Dieu, nous sommes fait pour ne pas être constant, comme le jour et la nuit, le chaud et le froid. Si nous pouvons comprendre cela, non pas en étant esclave, mais en persévérant dans le bon sens et pour une fin heureuse, nous allons pouvoir changer et changer tout le monde.
  • Si on pense au passé il ne faut pas avoir de regret, il faut que nous ayant un sentiment de réussite par rapport à ce que nous avons vécu. On peut sourire gens, être gentils et aider les autres, tout en gardant en tête que nous tenons le rôle principale dans l’histoire qu’est notre vie.
  • Tenez toujours la première place dans votre vie et vous serrez plus en harmonie avec vous même !

J’espère que vous allez sincèrement évoluer pour parvenir au véritable bonheur dans votre vie !

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend