24 h avant un AVC, votre corps vous envoie des signes

Près de 800 000 personnes sont touchées par un AVC chaque année aux USA. Cette condition de santé cause en effet un décès sur vingt.

Les AVC peuvent survenir de manière très rapide et si vous êtes seul ou si personne n’est au courant des symptômes, un retard dans le traitement peut vous coûter la vie.

En plus d’être la principale origine d’invalidité sur du long terme, c’est aussi la principale cause évitable d’invalidité. La plupart des patients éprouvent des symptômes semblables à ceux d’un AVC 24 heures avant l’apparition de la maladie. Sachez que plus le traitement est rapide, plus vous arrivez à prévenir les difficultés sur du long terme.

Un AVC survient quand un vaisseau cérébral est bloqué par un caillot sanguin ou est rompu. Un AVC causé par un caillot est nommé AVC ischémique et environ 85 % des AVC aux USa sont tous ischémiques.

Les symptômes surviennent généralement, de manière soudaine, mais beaucoup d’entre les victimes ont l’impression que quelque chose ne va pas environ un jour ou deux avant une crise.

  1. L’hypertension artérielle :

De nombreuses personnes sont victimes d’hypertension artérielle et ne présentent aucun signe, mais il faut noter que l’hypertension artérielle peut causer un AVC tout en endommageant et en affaiblissant les vaisseaux sanguins se trouvant dans le cerveau. L’hypertension artérielle peut aussi causer une formation de caillots sanguins au niveau des artères qui mènent au cerveau, ce qui bloque alors la circulation sanguine et cause ainsi un AVC.

  1. Le cou raide :

De nombreuses victimes d’AVC ressentent une douleur insupportable dans leur tête, qui peut aussi provoquer une raideur au niveau de la nuque et des douleurs entre les yeux.

  1. La confusion :
Voir aussi:  Grâce à cette pratique de trois minutes, votre vie va changer de manière remarquable

Si jamais vous avez de la difficulté à parler ou à comprendre, cela pourrait être un signe indiquant que le sang n’atteint pas la région cérébrale ayant pour rôle de contrôler le langage, ainsi que la formation d’un caillot.

  1. Une atroce migraine :

Si vous avez soudainement un mal de tête que vous n’arrivez pas à expliquer, accompagné d’une douleur que vous n’avez jamais ressentie avant, il faut que vous vous rendiez rapidement à l’hôpital le plus proche de vous.

  1. La paralysie :

Dans le cas où un côté de votre corps n’a pas de réaction. C’est peut-être un symptôme d’AVC d’après health.usnews.com. Si n’arrivez pas à soulever vos membres d’un côté, il est temps de vous faire examiner le plus tôt possible.

  1. Les troubles de la vue :

Une perturbation soudaine de la vision peut être un symptôme d’AVC. En effet, les accidents vasculaires cérébraux peuvent diminuer la vision ou même entraîner une vision double.

  1. Des difficultés à marcher :

Une perte d’équilibre et de coordination ainsi que des difficultés à marcher sont aussi les signes d’un AVC.

  1. Les nausées et vomissements :

Si vous souffrez d’un AVC provoqué par l’obstruction d’un vaisseau au niveau de la partie arrière du cerveau, des vomissements ou des nausées pourraient se produire d’après The Stroke Association.

Les nausées et les vomissements accompagnent souvent l’AVC, plus particulièrement lorsqu’il s’agit d’un saignement dans le cerveau.

Si vous soupçonnez qu’une personne a été victime d’un accident vasculaire cérébral, vous pouvez avoir recours au test FAST.

F – Face ou Visage : la commissure au niveau des lèvres tombe vers le bas.

A – Arm ou Bras : un des bras ne peut pas se lever ou tombe, de manière rapide.

S – Speech ou Langage : la façon de parler devient bizarre, voire même incompréhensible.

T – Time ou Temps : si ces symptômes ont lieu, il est alors temps d’appeler rapidement les urgences.

Si un patient présente les signes cités précédemment, il faut rapidement demander de l’aide médicale.

Rappelez-vous que les symptômes d’un AVC peuvent s’exprimer de différentes manières, en fonction de sa victime.

Toutefois, en prêtant bien attention à ces 8 symptômes, plus de vies pourront être sauvées à l’avenir.

N’hésitez pas à partager cet article sur Facebook et prenez-vous bien soin les uns des autres !

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)
Voir aussi:  5 remèdes à la maison efficaces pour soulever vos seins d'une manière naturelle
To Top

Send this to a friend